Recensement général de la population et de l’habitation

 

Des échanges pour la réussite de l’opération dans le Sourou

 

Le comité provincial du 5e Recensement général de la population et de l’habitation  a tenu, le 15 novembre 2019 à Tougan, une rencontre avec ses membres sous l’égide de son président, Lucien Guenguere, haut-commissaire du Sourou. L’objectif de la rencontre était de partager des informations en vue d’assurer le succès de l’opération dans la province.

 

La province du Sourou entend mener avec succès l’opération du 5e  Recensement général de la population et de l’habitation bien qu’elle soit dans une zone de déficit sécuritaire avec de nombreux déplacés internes. D’où cette rencontre, du 15 novembre 2019 à Tougan, afin que les membres de la structure s’impliquent. D’entrée de jeu, le président du comité à rappeler aux membres leur attribution. Aussi, il a indiqué que leur rôle est prépondérant dans la mise en œuvre de l’opération. A ce titre, les participants ont eu droit à un exposé sur le processus du 5e Recensement général de la population et de l’habitation (RGPH). Cet exposé présenté par le secrétaire général de la province, Siaka Sanou a éclairé les participants sur l’historique des recensements au Burkina Faso, les objectifs et produits du 5è RGPH, le cadre institutionnel et organisationnel, les particularités du 5e RGPH, le calendrier et l’état de mise en œuvre des activités; le budget alloué  à l’opération et du 5è  RGPH et enfin, les perspectives et défis de l’opération. A la question de savoir ce qui est fait pour sécuriser des agents recenseurs au cours de leur mission, le président a indiqué que la solution sécuritaire est laissée à l’initiative  des hauts-commissaires et au délégué provincial du recensement. Ainsi, le Sourou a adopté le recrutement des agents recenseurs au sein de la population répondant aux critères dans les départements  où l’insécurité est  remarquable. Ce comité est composé des préfets, des maires, des directeurs provinciaux des services déconcentrés de l’Etat et les responsables de la sécurité dans la province.

 

Paul DRABO

AIB/TOUGAN

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here