Plateau central

Ganzourgou

Soutien aux personnes vulnérables

Cinq tonnes de vivres offerts à Zorgho

Zorgho, (AIB) – L’ONG Christian Children’s Fund of Canada (CCFC) en partenariat avec CREDO a remis 5 tonnes de maïs à des personnes vulnérables à Zorgho le 29 août dernier. Ce fut en présence de Toukoumnogo Kaboré, maire de la commune de Zorgho, de M. Valian Lamoussa représentant le directeur provinciale en charge de l’action sociale et de la famille et de Sana Hamado, coordonnateur de programme CCFC/ CREDO à Zorgho.

100 sacs de maïs de 50 kg chacun, soit au total 5 tonnes de maïs d’une valeur de plus de 700 mille FCFA, c’est ce qui a été distribué aux parents de 100 enfants vulnérables identifiés parmi ceux qui bénéficient de l’accompagnement l’ONG Christian Children’s Fund of Canada (CCFC)/CREDO dans le Ganzourgou.

Pour le coordonnateur de programme CCFC/ CREDO à Zorgho Hamado Sana, ce geste s’inscrit dans les axes d’intervention de CCFC qui s’articulent autour de la satisfaction des besoins fondamentaux des personnes vulnérables.

Selon lui, les bénéficiaires sont les enfants parrainés, hautement vulnérables choisis après la réalisation de visites à domicile et en accord avec les membres des Comités de gestion (COGES), les chargés de suivi et l’équipe du programme. Il a souhaité que ces vivres puissent aider les familles vulnérables à pouvoir nourrir leurs enfants et affronter cette période de soudure.

Il a invité les bénéficiaires à redoubler d’effort et à garder toujours espoir car, a-t-il dit, «notre vision n’est pas toujours de l’assistance. Nous voulons aider chacun à livrer son potentiel et être économiquement autonome ».

Pour le maire de Zorgho Toukoumnogo Kaboré, en cette période de soudure, des actions du genre sont à saluées et à encourager. Pour lui, CCFC est un des grands partenaires de la commune de Zorgho, au regard des actes déjà posés. Il a, tout comme M.  Lamoussa Valian, représentant le directeur provincial en charge de l’action sociale, témoigné sa gratitude à CCFC et CREDO puis souhaité que leur accompagnement s’intensifie, car «nos ambitions sont grandes, mais nos moyens sont souvent limités».

Bénéficiaire du don, la veuve Kouma  Kaboré n’a eu que des mots de remerciement à l’endroit de CCFC et de CREDO. Elle a tout comme les autres bénéficiaires indiqué que ce geste va leur soulager beaucoup et prié Dieu pour que CCFC ait toujours les moyens pour penser aux personnes vulnérables.

Dans le cadre de ce programme de CCFC/ CREDO, plus de 1500 personnes bénéficient d’un accompagnement dans la province du Ganzourgou et principalement dans les communes de Zorgho, Méguet et une petite partie de Salogo. Le CSPS urbain de Zorgho a été réfectionné, le CSPS de Koulwéogo et le Crène de Zorgho ont été doté en matériels. Actuellement, une opération de délivrance d’actes de naissance est en cours dans les deux communes.

 

Moïse SAMANDOULGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here