Centre-sud

Bazèga

Hygiène et salubrité

Les femmes de Kombissiri font œuvre utile au CSPS urbain

Kombissiri, (AIB) – Les femmes des différentes associations de la ville de Kombissiri sont allées nettoyer la cour du CSPS urbain. Cette action d’intérêt commun s’est déroulée, le lundi 08 juillet 2019, grâce aux actions de sensibilisation de GERDDES-Burkina à travers le cadre unitaire d’actions de Kombissiri en partenariat avec la commune.

Membres des différentes associations féminines de la commune et munies de leurs divers outils de nettoyage, les femmes au nombre de plusieurs dizaines, ont tenu leur promesse de nettoyer les centres de santé de la commune de Kombissiri. Pour joindre l’acte à la parole, elles ont pris d’assaut le CSPS urbain (centre de santé et de promotion sociale) de Kombissiri dans la matinée du 08 juillet 2019 pour  débarrasser la cour des herbes et autres ordures.

En effet, ce fut lors de la tenue de la rencontre organisée par le GERDDES-Burkina (groupe d’étude et de recherche sur la démocratie et le développement économique et social) en juin dernier sur les politiques publiques concernant les services transférés, qu’elles avaient pris l’engagement de contribuer à l’amélioration des conditions de travail des agents de santé et d’hospitalisation des malades. Cet engagement a été pris suite à la communication sur le fonctionnement des CSPS et qui avait relevé certaines difficultés notamment les mauvaises conditions de travail des agents et d’hospitalisation des malades dans certaines structures sanitaires dans la commune. Cette action commune des femmes est le résultat des activités de sensibilisation de GERDDES-Burkina à travers le cadre unitaire d’actions de Kombissiri.

Pour la porte-parole des femmes, Alizèta Tiendrebéogo, le nettoyage  de la cour du CSPS par les femmes est non seulement la contribution de ces dernières pour permettre au personnel de l’hôpital de travailler dans un cadre agréable et sain, mais aussi pour accompagner les responsables communaux dans leurs efforts de salubrité et d’assainissement dans la ville. « Nous prévoyons également les jours à venir, laver les salles d’hospitalisation, de consultation, la maternité et les autres bâtiments », a-t-elle ajouté. L’infirmier chef de poste du CSPS urbain, Achille Compaoré et le président du COGES (comité de gestion) présents lors du nettoyage n’ont pas caché leur satisfaction et ont traduit leur reconnaissance aux femmes qui selon eux, ont fait œuvre utile. Avant de lever le camp, les femmes ont reçu sur place la visite du maire Olivier Conombo qui a fait le déplacement pour les encourager.

  1. Pascal Tiendrebéogo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here