Niangoloko en Fête

Clôture en apothéose

 

Les lampions se sont éteints, le dimanche 31 mars 2019, sur la 4e édition de Niangoloko en fête, après une semaine de ferveur et de réjouissance. Le cérémonial de clôture a été présidé par le directeur régional de la culture des cascades, Mamadou Traoré, 

 

Mamadou Traoré a félicité les organisateurs pour la réussite de la fête et les a  rassurés de son soutien. Intervenant au nom de l’association pour le réveil culturel et citoyen de la cité de Niangoloko (ARC), promotrice du festival, le responsable aux relations extérieures, Kassoum Traoré,  a remercié tous ceux qui ont œuvré au succès de cette édition. Alexandre Gueswendé Sawadogo des Nuits atypique de Koudougou (NAK) s’est dit émerveillé par l’ampleur pris par ce festival en si peu de temps. Il les a rassurés de leur soutien pour continuer à progresser. Cette soirée de clôture a été marquée par des prestations artistiques où se sont succédé sur le podium, Idak Bassavé, Ismo Vitalo, Jah Verity et Dez Altino aux côtés des artistes locaux. Elle a été la dernière de trois soirées rythmées par de grosses pointures de la musique nationale et sous régionale. La veille, la journée du samedi fût consacrée au sport notamment le tournoi maracana et la lutte traditionnelle qui a été l’innovation majeure de cette édition. Le thème « Femme, vecteur pour la transmission des valeurs culturelles dans la société », a été l’objet d’une conférence développée par madame Denise Traoré. Elle y a insisté sur le rôle de la femme dans le développement d’une société.  La foire qui abritait le plateau off a permis également à des milliers de festivaliers de communier sur le site du village de NEF au niveau de la gare routière.

Dahourou Kam

Correspondant à  Niangoloko

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here