Boulkièmdé

Difficulté d’évacuations sanitaire à Koudougou

Boubacar Béréwoudougou offre une ambulance à Zakin

Koudougou, (AIB)-  Le haut commissaire de la province du Boulkiemdé M. Amidou Soré a présidé le 2 février dernier à Koudougou à la cérémonie de remise d’une ambulance à la population du quartier Zakin de Koudougou. Ce don est l’œuvre de M. Boubacar Berewoudougou, président de la Fondation enfant pour enfant, avec le soutien de ses partenaires européen et amis.

S’il ya une difficulté majeure dans les évacuations sanitaires à Koudougou, c’est bien le manque d’ambulance. Et parfois, les conséquences sont énormes car conduisant quelque fois à des décès pour faute de pouvoir être évacué à temps. Et le Zakin, un des plus vieux quartiers de la cité du cavalier rouge a vécu des situations pareils. Soucieux de porter secours à sa population et n’ayant pas les moyens, le chef de Zakin a alors interpeler un fils de son quartier en la personne de Boubacar Berewoudougou au secours. Un appel qui a été bien entendu et exécuté à la satisfaction générale de la population de ce quartier. En effet, Boubacar Berewoudougou plus connu à Koudougou sous le nom de ‘’Bouba’’ a pris le problème à son compte et sollicite à son tour le concours de ses partenaires européens, notamment en Suisse.

C’est ainsi qu’un de ces nombreux amis en la personne de Zumstein Joseph et de son épouse Elsa soutiendront Bouba pour l’acquisition de l’ambulance. Une ambulance médicalisée haut de gamme d’une valeur estimée à plus de 20 millions dont la remise a mobilisé une foule des grands jours au quartier Zakin de Koudougou au secteur 2. La spécificité de ce don est que l’ambulance n’a pas été remise à une formation sanitaire, mais à une communauté qui a pris l’engagement de bien la gérer à travers un comité de gestion. Cependant, l’ambulance pourrait servir aux évacuations de toutes les structures publiques ou privées de santé et même à titre individuel et ce, vers n’importe quelle destination.

Bientôt, un  CSPS pour soulager définitivement la population de Zakin

A la cérémonie de remise, le chef de Zakin en prenant la parole a dit toute sa joie de voir une grosse épine enlevée de son pied. Aussi, il a loué les efforts et le patriotisme de Bouba et invité tous ceux qui peuvent aider la population  à emboîter le pas de  ce dernier. Toute fois, l’arbre ne saurait cacher la forêt car en plus de l’ambulance a-t-il dit, il faut un CSPS pour la population de Zakin. Une doléance qui sera entendue car le donateur et ses partenaires et bons nombre de ressortissants du quartier ont prévu la pause de la première pierre du CSPS dans les tout prochain mois. Pour sa part, le médecin chef du district sanitaire de Koudougou a au nom des autorités sanitaires loué cette initiative qui va en droite ligne avec la politique nationale qui est de doter chaque commune d’une ambulance. Il a de ce fait insisté sur la bonne gestion de l’ambulance qui a priori va profiter à toute la population de Koudougou et même des communes voisines. Quand au donateur M. Zumstein Joseph, il a lié son soutien pour l’acquisition de l’ambulance à son attachement au Burkina Faso et particulièrement à la ville de Koudougou qu’il aime tant. Le donateur Boubacar Berewoudougou pour sa part, a soutenu que son geste a pour objectif de contribuer à soulager un temps soit peu à la souffrance des populations de son quartier et de sa ville qui éprouvent d’énormes difficultés pour les évacuations sanitaires. Il a par ailleurs indiqué qu’il ne ménagera aucun effort pour apporter son soutien à la bonne gestion de l’ambulance par le comité de gestion.

En réceptionnant l’ambulance au profit de la population bénéficiaire, le maire de Koudougou M. Maurice Mocktar Zongo a salué le patriotisme de Boubacar Berewoudougou avant de lancer un appel à tous les fils de la commune à imiter son exemple. Séance tenante le maire a promis une réserve administrative pour la construction du CSPS au profit des populations bénéficiaires de l’ambulance. Par ailleurs, il a promis du carburant d’une valeur de trois cent mille francs CFA pour le fonctionnement de l’engin. D’autres bonnes volontés ont aussi remis sur place de l’argent estimé à plus 1 million 500 000 FCFA pour le fonctionnement de l’ambulance.

François KABORE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here