OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Projet de marché de produits frais à Bobo-Dioulasso

 

Une étude de faisabilité en cours

 

La commune de Bobo-Dioulasso a lancé, le 1er  févriers 2019, l’étude de faisabilité de ce projet dont la concrétisation viendra donner un coup de souffle à l’économie de la ville et de la région. Ce projet fait suite à l’initiative du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré de construire à Bobo-Dioulasso, un marché de gros des produits frais.

 

Le marché de gros de produits frais sera un site de stockage des produits frais comme la viande, les poissons, les légumes ou le lait. On pourra également trouver sur ce marché, des produits de mer venant des pays côtiers. Ce marché de gros pourra approvisionner le Burkina Faso et d’autres pays de la zone de l’Union économique et monétaire de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA). Des cabinets d’étude ont été sélectionnés pour faire une étude sur la faisabilité de ce projet. Le président du conseil régional des Hauts-Bassins, Célestin Koussoubé a officiellement lancé, le 1er février 2019, cette étude. Elle devrait déterminer le coût des investissements, le modèle économique pour rendre viable le projet, le volume des emplois et les besoins en formation professionnelle et les infrastructures devant abriter le marché. Selon le directeur du bureau de suivi du programme présidentiel, Mathias Somé, ce projet s’inscrit dans le cadre des engagements pris par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré de redonner une nouvelle vie à l’économie de Bobo-Dioulasso et de la région des Hauts-Bassins.

A l’entendre, ce projet sera soutenu par l’UEMOA. Pour le président de la Chambre régionale d’agriculture des Hauts-Bassins, Moussa Traoré, la réalisation de ce projet offrira une belle occasion aux producteurs d’écouler leurs productions. Le directeur de la Chambre de commerce de Bobo-Dioulasso, Ousseny Koné a ajouté que ce projet est le témoignage des autorités de relancer l’économie de Bobo-Dioulasso et de sa région, première  en production fruitière et deuxième en production animalière. Il a souhaité que l’infrastructure à réaliser soit à la hauteur des besoins du secteur privé. Le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Bourahima Sanou  a salué cette initiative qui va permettre à la ville de retrouver sa place d’antan, celle de capitale économique du Burkina Faso et de carrefour commercial de l’Afrique de l’Ouest

Adaman DRABO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here