Ecole Bantia de Bogandé

Le 70eme anniversaire célébré avec faste

Bogandé, (AIB) – Bogandé, chef-lieu de la province de la Gnagna, a été doté de sa première école primaire publique  en 1947. D’abord appelé école  de Bogandé puis ‘’école A’’, elle est aujourd’hui appelée ‘’Ecole Bantia’’. La houlette des anciens élèves et l’ensemble de la population, les festivités marquant le 70e anniversaire de ce temple du savoir ont été célébrées le vendredi 30 novembre et le samedi 1er décembre 2018. Une occasion saisie par les acteurs de l’éducation pour jeter les bases afin d’améliorer de façon significatives la qualité de l’enseignement à l’école Bantia partant de l’ensemble des écoles de la Gnagna. De ce fait les anciens élèves de l’école Bantia ont mis en place une amicale pour une grande mobilisation de tous ses membres en vue de leur implication dans l’amélioration de la vie scolaire de leur école.

«70 ans de l’école Bantia, acquis, défis et perspectives» est le thème principal retenu pour cet anniversaire. Le thème secondaire a évoqué le rôle de l’ancien élève dans l’amélioration de la vie scolaire. Ces thèmes ont fait l’objet d’échange entre acteurs de l’éducation et anciens élèves. Au cours de la cérémonie, le pasteur Alassane TABOUDOU, président du comité d’organisation a, de vive voix, rendu un vibrant hommage au défunt Youmandjoa Victor Thiombiano, premier directeur de l’école, qui pour lui « a apporté avec courage, sacrifice et abnégation le savoir qui illumine encore Bogandé ».

L’école Bantia de Bogandé compte en cette année scolaire, 359 élèves avec 8 enseignants. Le parrain de la cérémonie, Diayouri Robert Lankoande, élève de la première promotion, s’est estimé heureux de voir aboutir un projet qui a connu à plusieurs reprises des échecs dans sa mise en œuvre. « L’aboutissement de cette commémoration est un honneur pour tous les anciens élèves » a-t-il ajouté. Exprimant sa reconnaissance au comité d’organisation et à tous les partenaires, le parrain espère voir les conditions de travail et d’apprentissage dans son ancienne école s’améliorer.

M.le ministre des Transports, de Mobilité Urbaine et de la Sécurité Routière, Vincent T Dabilgou, élève de la promotion de 1968 saisissant de l’occasion a invité l’ensemble des acteurs de l’éducation à accompagner le gouverneur dans sa quête pour une éducation de qualité au Burkina Faso. Il a par la suite féliciter le nouveau bureau de l’amicale des anciens élèves de l’école Bantia puis leur a invité au travail. Aux élèves, M. Dabilgou les appelle à cultiver « l’amour du travail bien fait, la discipline, l’honnêteté, la solidarité » afin de relever les défis auxquels ils feront face.

Entre autres projets ficelés pour l’école, on note la réalisation de la clôture de l’école , la construction d’un bureau pour le directeur et la réalisation d’un terrain de sport. Les regards sont tournés vers les bonnes volontés pour la mise en œuvre de ces différents projets. Et la promesse du PDG de SOPAM.SA , Panguéba Mohamed Sogli , ancien élève, de doter l’école Bantia de 100 tables-bancs et 7 armoires sonne déjà la mobilisation.  Une remise de cadeau aux acteurs qui se sont distingués par leur ardeur au travail depuis 1947 à nos jours, du football et nuit culturelle ont mis fin aux festivités du 70e anniversaire de l’école Bantia.

                  Oyé Ardjima Yempabou TINDANO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here