L’Etat burkinabè subventionne la production de films à hauteur de 1,5 milliards FCFA

 

Ouagadougou, 08 déc. 2022 (AIB)-L’Etat burkinabè a accordé une subvention de 1 milliard 500 millions de FCFA à des projets cinématographiques, à quelques mois du 28e Fespaco.

 

«Je me suis réjoui de la conduite à bon terme du processus de subvention des projets soumis au financement de l’Etat, suite au fond octroyé, à hauteur d’un milliard cinq cents millions (1.500.000.000) de francs CFA », a déclaré le Ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo.

 

Selon lui, dans un contexte de crise sécuritaire difficile, cette subvention de l’Etat est l’expression d’une volonté affichée du gouvernement de voir le cinéma burkinabé briller à nouveau.

 

Le ministre Ouédraogo s’exprimait le jeudi 8 décembre 2022 à la suite de la proclamation des résultats de la subvention de l’Etat à la production des œuvres cinématographiques et audiovisuelles pour la 28e édition du Festival panafricain du cinéma et de l’audiovisuel de Ouagadougou (FESPACO) en 2023.

 

L’objectif visé par le soutien de l’Etat est de contribuer à une croissance numérique et qualificative de la production cinématographique et audiovisuelle nationale en vue de sa bonne représentativité au FESPACO.

 

Le domaine d’intervention du soutien de l’Etat concerne les projets cinématographique et audiovisuel entre autres, les productions de films longs métrages, de fictions et de documentaires et les productions de films courts métrages ainsi que les séries.

 

Jean Emmanuel Ouédraogo a expliqué que le cinéma est un puissant moyen de communication et de sensibilisation qui apaise les cœurs, réconcilie les hommes et leur donne de l’espoir.

Agence d’Information du Burkina

ZCS-POM/ho/ata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here