Burkina-Santé-Vaccination-Poliomyélite

Ioba : Campagne de vaccination contre la poliomyélite lancée

Dano, (AIB)- La Haut-Commissaire de la province du Ioba, Bernadette Adenyo /Sermé, a présidé le vendredi 25 novembre 2022, à Dano, une rencontre de plaidoyer de la campagne de vaccination contre la poliomyélite, débutée le même jour.

Dans le cadre de la lutte contre cette maladie, le district sanitaire de Dano, en collaboration avec ses partenaires du ministère de la santé a organisé une campagne de vaccination de riposte contre le poliovirus.

Selon le responsable du Programme élargi de vaccination (PEV) du district sanitaire de Dano, Iliassé Ouédraogo, la campagne qui a déjà commencé va se dérouler en deux étapes.

« La première administration du Vaccin polio oral (VPO) se mène présentement du 25 au 28 novembre 2022 et la deuxième administration aura lieu du 16 au 19 décembre 2022, sur toute l’étendue du territoire provincial et concerne les enfants de 0 à 59 mois», a-t-il expliqué.

Il a indiqué qu’un nouveau vaccin nommé nVPO2 sera administré lors des deux passages des agents vaccinateurs à 50 953 enfants dans le district sanitaire de Dano, a indiqué le responsable PEV.

« Aucun enfant de la tranche d’âge ne devrait manquer cette campagne », a souligné M. Ouédraogo.

Les agents vaccinateurs passeront de porte en porte ou recevront les enfants aux lieux habituels de vaccination pour administrer le vaccin.

« C’est pourquoi, la rencontre de plaidoyer a été organisée pour contribuer à la réussite de cette campagne de vaccination contre la poliomyélite », a indiqué le responsable du PEV.

Pour cela, a-t-il dit, le district a besoin de l’engagement des autorités administratives, religieuses et coutumières à soutenir et à participer à l’organisation de la vaccination.

Il a invité les médias et les structures associatives à sensibiliser et à partager l’information à l’ensemble de la population.

« La poliomyélite n’a pas de traitement mais elle peut être prévenue par la vaccination à plusieurs reprises. Les enfants de 0 à 15 ans non vaccinés peuvent être atteints de la poliomyélite » a ajouté M. Ouédraogo.

Il a informé qu’au Burkina Faso, on dénombre 73 cas confirmés de cette maladie paralysante dont un cas à Batié dans la région du sud-ouest.

« Pourtant autour d’un seul cas de polio confirmé, il y a 200 sujets infectés présentant ou pas des symptômes », a poursuivi Iliassé Ouédraogo dans son exposé.

Le médecin chef par intérim de Dano, Dr Djenkinaba Koné, a relevé que notre pays avait été certifié il y a 06 ans pour l’élimination de la poliomyélite mais elle est revenue à cause des transits avec certains pays voisins.

Dr koné a demandé le soutien de tous pour protéger les enfants contre cette maladie.

Pour la Haut-Commissaire de la province du Ioba, Bernadette Adenyo, chaque parent ou tuteur d’enfants doit tout mettre en œuvre afin que tous les enfants de 0 à 59 mois reçoivent les deux doses du nVPO2 au cours de cette campagne de vaccination.

Elle a lancé un appel à la mobilisation et à la sensibilisation pour que la riposte contre le poliovirus soit un succès dans la province du Ioba.

Agence d’information du Burkina

SZ/hb/ata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here