Burkina-Transition-Elaboration-Plan

Sissili: La délégation spéciale régionale élaboré son plan d’action

Léo, (AIB)-La délégation spéciale régionale du Centre-Ouest a organisé, le jeudi 27 octobre 2022 à Léo, une rencontre d’information et de collecte de données pour l’élaboration de son plan d’action, un document servant de planification durant la période de la transition.

Une rencontre d’information et de collecte de données a été initié le jeudi 27 octobre 2022 à Léo, par la délégation spéciale régionale du Centre-Ouest pour élaborer son plan d’action opérationnel, un document devant à la planification des activités pendant la transition.

Cette rencontre présidé par le secrétaire général de la province de la Sissili, Baowindsida Bingo, répresentant le Haut-commissaire de la province, a regroupé les membres du Cadre de concertation provincial (CCP) de la Sissili. , la promotion de la reconciliation nationale.

Elle avait pour but d’échanger d’une part sur les données et analyses relatives à la situation socio-économique de la province de la sissili, et d’autre part, de proposer des projets qui en découlent.

A cet effet, les travaux déroulés en plénière et en groupes ont permis aux participants de fournir des informations liées aux principaux objectifs du plan régional, qui sont entre, la lutte contre le terrorisme, la restauration de l’intégrité territoriale, la réponse à la crise humanitaire, la bonne gouvernance et la promotion de la reconciliation nationale.

 

Ces échanges vont permettre de concevoir un référentiel en matière de développement local, au profit de la région du Centre-ouest sur la période de 2023-2025.

 

Pour la représentante du président de la délégation spéciale régionale du Centre -Ouest, Rosalie Ouédraogo/Nikiema, cette activité est importante pour le développement de la région.

 

« Rien d’efficace et d’efficience ne peut se construire sans plans, même avec du genie », a-t-elle soutenu.

 

Mme Ouédraogo a également deploré le fait que le Burkina est éprouvé depuis six ans par une crise sécuritaire qui a occasionné des répercussions humanitaires, sociales et économiques sans précédent.

Selon Rosalie Ouédraogo/Nikiema, au niveau local, le plan d’action de la transition sera opérationnel, à travers des plans communaux de développement et ceux régionaux de développement.

 

« La nécessité pour la région du centre-ouest de se doter d’un nouvel outil de planification en phase avec les orientations nationales qui s’imposent », a t- elle soutenu.

Le secrétaire général de la province de la sissili, Baowindsida Bingo, s’est réjoui de la pleine participation des membres du cadre de concertation provincial aux travaux.

M.Bingo a fait remarquer que la rencontre permettra de proposer des projets d’investissements « réalistes » et « réalisables » pour impulser le développement économique et social, au profit des populations des différentes collectivités territoriales de la province de la sissili.

 

Le Burkina a connu depuis 2016 des multiples attaques terroristes qui ont provoqué la mort de centaines de personnes, près de 2 millions de personnes déplacées et la fermeture de nombreux établissements scolaires et sanitaire au Burkina Faso.

Agence d’information du Burkina

OAN/no/ata

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here