Burkina-Commune-Renouvellement-Instances-foncières

Bonne gouvernance: Vers un renouvellement des commissions foncières villageoises de la commune de Sapouy

 

Sapouy (AIB)- La délégation spéciale de Sapouy a organisé le mercredi 26 octobre 2022 dans la salle de réunion de la mairie de la commune, une rencontre d’information sur le renouvellement des instances de gestion foncière des 47 villages de la commune.

Mises en place depuis 2014 avec l’appui financier du Millinium Challenge Account (MCA), les instances de gestion foncière des villages de la commune de Sapouy ont vu leur mandat expiré depuis l’année 2017. Les recherches de partenaires pour accompagner le processus de renouvellement sont restées vaines.

Le président de la délégation spéciale de Sapouy, François Kaboré a réuni les présidents des comités villageois de développement (CVD) des villages pour leur expliquer la situation de précarité de la mairie et les exhortés à procéder au renouvellement de ces instances foncières.

Quant au chef de service du bureau domanial, Christophe Nama, il  a fait un exposé sur le processus de renouvellement de ces instances foncières, les rôles que doivent jouer les présidents des CVD et les attributions des membres de ces commissions.

Les présidents des CVD ont, pour leur part, sollicité l’accompagnement de la mairie à travers des missions de facilitation sur le terrain.

Le renouvellement des commissions foncières villageoises n’est pas une occasion pour accentuer la vente des terres dans la commune, a prévenu le président de la délégation spéciale. Il a donc exhorté les participants à sensibiliser les propriétaires terriens pour freiner le phénomène.

Outre les questions foncières, le commissaire de police et le chef de brigade de la gendarmerie ont aussi sensibilisé les présidents des CVD sur les structures communautaires de sécurité, la nécessité de collaboration avec les forces de l’ordre et de sécurité, de vigilance dans les villages. Tout comportement ou action suspecte doit faire l’objet d’une alerte aux forces de sécurité, ont-ils conseillé aux participants.

Agence d’information du Burkina

Y S/ab

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here