Soutien aux déplacés internes

Dix tonnes de vivres remis au gouverneur de la Boucle du Mouhoun

Quatre opérateurs économiques de la Boucle du Mouhoun ont remis, le mercredi 21 septembre 2022, à Dédougou, au gouverneur de la région, Babo Pierre Bassinga, dix tonnes de riz  au profit des personnes déplacées internes (PDI).

Des bonnes volontés se manifestent de jour en jour pour soutenir les personnes déplacées internes de la région de la Boucle du Mouhoun. Ce mercredi 21 septembre 2022, le gouverneur Babo Pierre Bassinga a reçu dix tonnes de riz, des mains d’opérateurs économiques exerçant dans le domaine des huileries dans la région. Il s’agit de la Société Tibi Sékou et fils (SOTISEF), la Société de transformation Assine et Mahama (SOTAMA), de l’Entreprise Bonkoungou Issouf et fils (EBIF) à Dédougou et de l’Unité de transformation et de commercialisation de produits agricoles (UTCPA), basée à Nouna.

Le montant total don, selon les bienfaiteurs, est de 4,2 millions de FCFA. Pour les donateurs, au-delà de la valeur, leur geste est interpellateur. Il vise à inviter les bonnes volontés à avoir une pensée à ces déplacés internes qui sont des frères et sœurs dans le besoin.  « Nous avons remarqué que nos frères qui ont quitté leurs domiciles pour trouver refuge ailleurs souffrent énormément. C’est pourquoi, nous avons décidé d’apporter notre contribution en vue de soulager un tant soit peu leur fardeau », a indiqué le représentant des donateurs, Tibi Sékou.

Pour lui, leur domaine (huilerie) est étroitement lié à l’activité des agriculteurs. « Nous sommes des partenaires. Aujourd’hui, ils sont dans les villes à cause de l’insécurité. Il est donc important que nous leur apportons notre soutien », a-t-il précisé. Le représentant du gouverneur, Boureima Ouédraogo, par ailleurs secrétaire général de la province a salué ce don qui vient à point nommé.

Car, a-t-il indiqué, la Boucle du Mouhoun, à l’instar de certaines régions du pays, a enregistré plusieurs personnes déplacées internes du fait de l’insécurité. « Avoir des gens qui laissent parler leur cœur constitue un signe de solidarité », a-t-il dit, tout en rassurant que ce don ira à qui de droit, c’est-à-dire, les déplacés internes de la région. Au regard du besoin pressent, le directeur régional en charge de l’Action humanitaire, Wenceslas Zoumbara, appelle d’autres donateurs à venir en aide aux déplacés. Selon les derniers chiffres, la région de la Boucle du Mouhoun compte environ 72 milles déplacés internes.

Adama SEDGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here