Lutte contre la radicalisation

Une organisation sensibilise la jeunesse de Kaya

Kaya, (AIB)- L’organisation EducommunicAfrik, a animé, le mercredi 14 septembre 2022, une conférence publique sur les stratégies de la jeunesse pour une résilience face à l’extrémisme violent.

Dans le cadre de la mise en œuvre de son projet : « Engager les jeunes dans la prévention et la lutte contre l’extrémisme violent et la radicalisation au Burkina Faso », l’organisation EducommunicAfrik s’est intéressé à la jeunesse de Kaya, dans le Centre-nord. En effet, après l’étape de Ouahigouya, l’organisation a sensibilisé la jeunesse de Kaya contre l’extrémisme violent et la radicalisation, pour un retour de la paix au Burkina Faso. C’est au cours d’une conférence publique tenue le 14 septembre 2022 sous le thème: « Extrémisme violent : Quelles stratégies pour une jeunesse résiliente ? ».  Développée par le conférencier du jour, Amadou Kano, la communication s’est portée sur une gouvernance vertueuse des autorités, afin de réduire les inégalités sociales et une résilience sans faille de la jeunesse burkinabè pour vaincre l’hydre terroriste.

«C’est le manque de gouvernance vertueuse qui pousse certains jeunes à se radicaliser et à s’enrôler dans les groupes armés. C’est pourquoi, les actions de nos dirigeants doivent toujours répondre aux aspirations profondes du peuple burkinabè », a déclaré M. Kano.

Pour lui, la jeunesse doit s’assumer, se former et s’informer. « Car, si nous avons une jeunesse épanouie et instruite, cela rendra la tâche plus difficile aux terroristes d’enrôler la jeunesse », a-t-il estimé.

A l’entendre, plusieurs éléments permettront à la jeunesse d’être résiliente tels que le renforcement du capital humain et la saisine des opportunités offertes aux jeunes (formation).

A l’issue de cette conférence, la plupart des participants s’est engagée dans cette lutte contre l’extrémisme violent.

«A travers cette conférence, j’ai bien décelé les causes et conséquences de l’extrémisme violent et de la radicalisation. Ce qui me permettra de soigner mon comportement vis-à-vis des populations pour le retour de la paix dans notre pays », a promis un déplacé interne de Djibo, Ali Maïga. D’ores et déjà, il a promis s’engager dans cette lutte à travers des actions de sensibilisation de la jeunesse.

Outre cette conférence, d’autres activités seront menées, durant les 48 heures de séjour des caravaniers composés de journalistes et une équipe d’EducommunicAfrik dans la Cité des cuirs et peaux.

Selon le chargé de communication d’EducommunicAfrik, Boris Zoroum, il s’agit entre autres, de l’atelier de formation des jeunes sur les bonnes utilisations des réseaux sociaux, d’un match gala entre populations-hôtes et déplacés internes, d’une journée de reboisement,  de causerie débat dans un site d’accueil, d’émissions interactives sur les ondes d’une radio locale et des rencontres d’échanges avec des autorités communales et des associations.

Débuté en 2020 pour fin 2022, le projet «Engager les jeunes dans la prévention et la lutte contre l’extrémisme violent et la radicalisation au Burkina Faso» intervient dans quatre régions du Burkina Faso que sont le Centre-nord, le Sahel, le Nord et l’Est.

Dans le Centre-nord, plusieurs activités ont été menées. « Il s’agit des théâtres débats et forums, formations, conférences grands publics, émissions radiophoniques et campagnes digitales médiatiques », a listé le chargé de communication.

A l’entendre, la campagne digitale a touché au moins près d’un million de personnes sur les réseaux sociaux et chaque activité tenue à Kaya a réuni au moins une cinquantaine de personnes avec une participation massive des déplacés internes.

 De ce fait, il a remercié l’ambassade des Pays-Bas au Burkina Faso, partenaire financier du projet.

Créée en septembre 2012, EducommunicAfrik est une organisation de jeunesse dont la mission principale est de promouvoir l’éducation aux médias et à l’information (EMI) en milieu jeune.

Agence d’information du Burkina

earsa/ata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here