Burkina-Agriculture-Campagne

Campagne agro-pastorale  2022-2023 : Une installation tardive des pluies à Fada

Fada N’Gourma (AIB)- La campagne agro-pastorale 2022-2023 est caractérisée dans la région de l’Est par une installation normale à tendance tardive des pluies. Elle a enregistré les premières pluies à partir de la première décade de juin 2022 avec un début de semis sur toute l’étendue du territoire régional. La région de l’Est a connu égalemment des séquences sèches de plus de vingt (20) jours au cours du mois de juin 2022, surtout dans la province du Gourma.

La situation phytosanitaire a été marquée par des attaques de la chenille légionnaire d’autonome (CLA) et les pucerons sur les cultures à partir de juillet 2022.  Mais, vite les producteurs qui avaient déclaré cette situation d’attaque au service technique ont bénéficié de produits phytosanitaires de la direction régionale de l’agriculture.

Pour la situation pluviométrique du 1er avril au 20 août 2022, le poste pluviométrique de Diapaga enregistre le plus grand cumul d’hauteur d’eau avec 704,1 mm, Kantchari le plus faible avec 338,2 mm de cumul d’hauteur d’eau.  Comparativement à la pluviométrie de l’année passée pour la même période, seul le poste pluviométrique de Gayéri a enregistré un cumul de hauteur d’eau normal.

Les autres postes que sont Bilanga, Bogandé, Manni, Diabo, Fada N’Gourma, Matiacoali Kompienga, Diapaga, Kantchari, Namounou, Tambaga ont un cumul déficitaire pour la même période. Comparée à la moyenne des cinq (05) années précédentes, le poste pluviométrique de Diapaga a enregistré un cumul d’hauteur d’eau excédentaire tandis que ceux de Diabo, Fada N’Gourma et Gayéri ont chacun, un cumul normal et les autres postes ont enregistré des cumuls déficitaires.

Pour la même période, les opérations culturales dominantes sont le sarclo-binage, l’application des engrais au niveau des céréales et le coton, et le semis pour les autres cultures. Pour les différents stades phénologiques des cultures, les stades dominants sont la montaison pour les céréales et le coton, la levée de feuilles pour les autres cultures.

Ces stades varient selon les spéculations et les localités. Des récoltes de maïs et de l’arachide frais sont déjà disponibles dans certaines localités de la région La pluie du 19 août 2022 accompagnée de grêles a occasionné des dégâts sur les cultures dans certaines localités comme à Yamba, Diabo et Fada N’Gourma.

Pour la période du 1er avril au 20août 2022, la région de l’Est n’a pas enregistré d’inondation. Malgré la question sécuritaire, des résultats assez satisfaisants pourraient être engrangés si toutefois la région continue de recevoir des pluies utiles jusqu’en début octobre 2022.

La campagne agricole agro-pastorale 2022-2023  a été  lancée officiellement le 27 mai 2022 à Gourgou/Tenkodogo  dans la région du Centre-Est  sous le thème « Intégration des systèmes de productions agricoles pastorales et halieutiques pour une sécurité alimentaire durable ».

Agence d’information du Burkina

KAC/ata                                  

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here