Site icon AIB REGIONS

Province de Banwa : Le nouveau haut-commissaire installé

Province de Banwa

Le nouveau haut-commissaire installé

Le nouveau haut-commissaire de la province des Banwa, Ouamarou Sandwidi, a été installé dans ses fonctions, le vendredi 22 juillet 2022 à Solenzo, par la secrétaire générale de la région de la Boucle du Mouhoun, Salimata Dabal. 

 

La province des Banwa a un nouveau haut-commissaire. Il s’agit de Oumarou Sandwidi. Administrateur civil de formation, il a été nommé en Conseil des ministres du mercredi 13 juillet dernier. Il remplace à ce poste, Sahabani Zeba, qui a passé cinq ans à la tête de la province. Ce dernier doit rejoindre la province de Oubritenga (Ziniaré) pour occuper le même poste. Installé le vendredi 22 juillet 2022 à Solenzo, Oumarou Sandwidi a promis de travailler avec loyauté, intégrité et dans le strict respect des règles déontologiques. Pour ce faire, il dit avoir besoin de l’accompagnement de tous pour accomplir la mission qui lui a été confiée.

Il a traduit ses remerciements aux autorités gouvernementales pour la confiance placée en lui pour diriger la province. Quant au haut- commissaire sortant, Sahabani Zeba, il a rappelé que cela fait cinq ans qu’il partage sa vie avec la population des Banwa. « Cinq ans durant, nous avons connu des émotions, des pressions et des passions. Alors, il est temps de nous dire au-revoir », a-t-il laissé entendre. Il a traduit sa gratitude aux corps constitués ainsi qu’aux différentes associations de la province pour l’accompagnement dont il a bénéficié durant son séjour.

Tour à tour, les représentants du personnel du haut-commissariat, des OSC, des anciens maires et des coutumiers et religieux, ont témoigné leur reconnaissance au haut-commissaire sortant. Ils ont promis apporter leur soutien à son successeur pour atteindre ses objectifs. Pour le secrétaire général de la province, Baowindsida Bingo, M. Zeba est « un homme de paix, rempli de sagesse, toujours disponible et à l’écoute des collaborateurs ». Le représentant des OSC, Honoré Coulibaly a dit son regret de son départ. « Ici, le bilan est satisfaisant. C’est avec un pincement au cœur que nous lui souhaitons un bon vent dans ses futures missions », a-t-il dit. Les religieux et les coutumiers, ont par la voix du pasteur Emmanuel Moukoro, prodigué des bénédictions à l’entrant et au sortant.

 Salifou OUEDRAOGO

                                                                                 AIB/Banwa

Quitter la version mobile