Site icon AIB REGIONS

Gnagna/Cadre concertation provincial : Le bilan des activités civilo-militaires présenté aux membres

Burkina-Rencontre-Bilan

Gnagna/Cadre concertation provincial : Le bilan des activités civilo-militaires présenté aux membres

Bogandé, 18 juillet 2022 (AIB)- Les membres statutaires du cadre de concertation provincial (CCP) de la Gnagna se sont réunis le lundi 18 juillet 2022, en session ordinaire délocalisée à Koupela (Kouritenga), pour réfléchir sur les indicateurs de santé et le bilan des activités civilo-militaires de la province.

Le Haut-commissaire, Laurent Bado qui a présidé les travaux a remercié l’ensemble des acteurs pour les efforts consentis pour la tenue de la session.

Il a également invité, dans un contexte sécuritaire grandissant, les acteurs à poursuivre la réalisation des projets dans la mise en œuvre du projet au profit de la province.

M. Bado a traduit la disponibilité de l’administration a toujours accompagné la mise en œuvre de toutes activités de développement.

La première session ordinaire du cadre de concertation provincial (CCP) tenu ce lundi a permis d’édifier les participants sur les indicateurs de la santé et le bilan des activités civilo-militaires.

Trois communications ont ponctué la session. Les deux premières ont porté sur les indicateurs de santé des districts sanitaires de Bogandé et de Manni.

La troisième a porté sur le bilan des activités civilo-militaires initiées dans le cadre de la mise en œuvre du projet de renforcement de la collaboration entre les Forces de défense et sécurité (FDS) et les civils.

Selon le rapport du CCP, de nombreux défis sont également à relever dans le cadre de la mise en œuvre des plans d’action 2022. Les principales difficultés énumérées sont liées à l’insuffisance des ressources allouées aux activités et à l’insécurité.

Les premiers responsables des districts sanitaires de la Gnagna ont promis de réaliser différentes actions pour parer à toute éventualité.

Il s’agit entre autres, de l’accroissement des activités de supervision, du renforcement des capacités des agents de santé, de la tenue effective des sessions des comités de gestion des épidémies et de l’acquisition de nouvelles ambulances.

Les membres statutaires CCP ont aussi sollicité la mise en œuvre d’un projet de renforcement de la collaboration entre les deux Forces de défense de sécurité (FDS) et les populations dans un contexte d’insécurité grandissante.

Agence d’information du Burkina

OAYT/NO/ata

 

Quitter la version mobile