8-Mars dans les Banwa

La Journée célébrée autrement par les femmes

Les femmes de Solenzo, à l’instar des autres femmes du Burkina Faso, ont célébré, le mardi 8 mars 2022, la Journée internationale des droits des femmes. Un repas communautaire et quelques pas de danse ont marqué cette activité.

 

Au regard de la situation sécuritaire, les femmes de Solenzo ont célébré ce 8 mars 2022, journée dédiée à elles, dans la sobriété. Elles se sont retrouvées dans la matinée à l’espace de la maison de la femme de Solenzo pour partager un repas et esquisser quelques pas de danse. Cela s’est fait sans la présence d’aucune autorité. Cette journée de 8 mars est célébrée différemment car certaines d’entre elles, sont obligées de travailler ce jour afin de trouver leur pitance quotidienne. C’est le cas de Mariam Zanga qui, malgré la fête, se trouve sur le site de triage des résidus de coton. « Aujourd’hui, c’est notre fête. Mais, nous ne pouvons pas nous asseoir. Nous devons chercher de quoi nourrir la famille. Il faut que les autorités nous aident car avec cette poussière, nous pouvons tomber malade », a-t-elle lancé. Même son de cloche pour Minata Yèba, femme déplacée interne, venue de Arbinda.  « Nous ne parlons pas de fête car nous n’avons pas à manger. C’est quand on est dans la joie que l’on parle de fête. Il nous faut passer toute la journée ici pour espérer rentrer avec 500 F CFA ou tout au plus 1000 F CFA. Nous avons besoin de beaucoup d’aides comme des nattes, des couvertures, des plats et la nourriture », a-t-elle fait savoir. Comme ces deux suscitées, elles sont plusieurs femmes nécessiteuses à passer leur journée dans la poussière et les résidus de coton. Du côté des vendeuses de condiments, l’ambiance est toute autre. Chacune guette la venue d’un client, surtout des hommes qui veulent faire plaisir à leurs femmes, pour écouler leurs marchandises. « Beaucoup d’hommes ne veulent pas préparer pour leurs femmes, donc ils refusent de venir faire le marché. Pourtant le prix des condiments reste le même », a laissé entendre une vendeuse.

Salifou OUEDRAOGO

(AIB Banwa)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here