BURKINA-EDUCATION-INSECURITE-INQUIETUDE

Gayéri: Des parents d’élèves redoutent une année blanche

Gayéri, 07 fév. 2022(AIB)-Des parents d’élèves des lycées et collèges de Gayéri appellent les pouvoirs publics, à sauver l’année scolaire de leurs enfants, car un seul lycée de surcroît privé, fonctionne présentement à cause de l’insécurité.

Des parents d’élèves des lycées et collèges publics de Gayéri lancent un appel aux autorités compétentes  pour sauver l’année scolaire de leurs enfants.

En effet, depuis la reprise des cours du deuxième trimestre le 5 janvier 2022, seul un lycée privé a rouvert ses portes.

Parents et élèves craignent donc  une année blanche.

Le premier trimestre aussi n’a pas était du tout reluisant car très peu de professeurs ont donné cours au cours de ce trimestre, à cause de la menace sécuritaire.

En effet, plusieurs enseignants ont été menacés sur l’axe Gayéri-Fada N’Gourma.

Les parents demandent qu’une mesure spéciale soit prise pour sauver l’éducation de ce qui reste de la province de la Komondjari.

Les parents d’élèves qui ont assez de moyens ont amené leurs enfants dans les villes où l’insécurité semble être moindre.

Mais à Gayéri, les professeurs pointent du doigt l’insécurité. Ils souhaitent que les Forces  de défense et de sécurité présentes, fassent souvent le tour des établissements pour les rassurer.

Il faut noter que seuls les écoles primaires et un lycée privé font cours depuis la reprise, le 5 janvier 2022.

Agence d’information du Burkina

NB: Photo d’illustration/ burkina24

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here