Centre-ouest

Sanguié

Commune de Zawara

Plus d’un milliard injecté dans le développement local

Réo, (AIB)-Le maire de la commune de Zawara, Jérôme Bationo, était face à sa population, le samedi 15 janvier 2022, pour rendre compte de sa gestion de juin 2016 à décembre 2021.

Dans le cadre de l’approfondissement de la décentralisation, la gouvernance locale devient un défi majeur qui implique la participation de tous les acteurs que sont les populations, les services techniques, les partenaires techniques et financiers (PTF), les Organisations non gouvernementales (ONG) et les Organisations de la société civile (OSC).

Le conseil municipal de Zawara, avec à sa tête, Jérôme Bationo, qui s’est prêté à cet exercice depuis le 19 juin 2016, a jugé bon de marquer un arrêt pour faire le bilan des cinq ans de gestion. Il  est ressorti ainsi du bilan, un certain nombre de réalisations, en matière du renforcement du capital humain et du développement des infrastructures de production. Des actions concrètes se sont traduites sur le terrain, à travers des axes d’intervention.

Le secteur de l’éducation considéré comme une priorité majeure a bénéficié de nombre de réalisations pour résorber les salles de classe sous paillotes et acquérir du mobilier scolaire avec une enveloppe de 199 millions 616 mille 133 Francs CFA.  Le secteur de la santé pour sa part a mobilisé la somme de 89 millions 398 mille 271 Francs CFA avec un accent sur la réalisation de nouvelles infrastructures et la réhabilitation des anciens locaux.

Le domaine de l’eau potable et de l’assainissement a connu beaucoup d’efforts fournis, en vue de favoriser son accès aux communautés avec une enveloppe de 151 millions 077 mille 395 Francs CFA. Au titre du développement des infrastructures de production, l’accompagnement des PTF des ONG  à hauteur de 435 millions 451 mille 466 Francs CFA  a permis de toucher presque tous les quinze villages de la commune.

l y a eu aussi  des réalisations et des acquisitions d’équipements  estimées à 90 millions 838 mille 513 Francs CFA, au profit de la commune concernant le renforcement des capacités matérielles et des infrastructures. Le projet REED+ et le programme d’investissement forestier (PIF) de la commune ont injecté plus de 62 millions dans diverses activités.

Celles-ci ont été la réalisation de pare-feu vert, l’acquisition de petit matériel, l’implantation de panneaux d’identification et de bornes, l’élaboration de la charte foncière locale, etc.) au profit des villages de Bourou et de Nemelaye. D’autres activités comme les formations et rencontres financées à hauteur de 5 millions environ par le Programme d’appui  aux collectivités territoriales (PACT) ne sont pas en reste.

Dans la même veine, le renforcement des capacités institutionnelles et des ressources humaines a vu des efforts considérables faits  pour optimiser le fonctionnement de l’administration communale et du conseil municipal. Selon le maire Jérôme Bationo, toutes ces réalisations ont été possibles grâce à l’accompagnement des partenaires techniques et financiers, des ONG et de l’Etat.

Aussi, il faut relever que quelques réalisations qui se chiffrent à 84 millions 194 mille  818 Francs CFA  sont en cours d’exécution  avec d’autres travaux résiliés de 37 millions 204 mille 818 Francs CFA.  A cet effet, les préoccupations de la population se résument essentiellement à l’inexistence d’une maison de jeunes,  à la réfection du tronçon Tiodié -Zawara et à la transformation solaire du système de pompage du château d’eau.

A en croire bourgmestre Bationo, le conseil municipal, pendant des années, a mis l’accent essentiellement sur les secteurs de l’éducation, de la santé, de l’eau potable et de l’assainissement. Puis d’ajouter : « A l’ avenir, un accent devra être mis sur les secteurs productifs afin d’augmenter les recettes propres qui permettront la réalisation d’actions de souveraineté», a-t-il indiqué.

Jérôme Bationo a signalé que la construction d’un centre multimédia afin de permettre aux jeunes et notamment les élèves de se familiariser avec les TIC. Des invités d’honneur à l’image du haut-commissaire de la province du Sanguié, Paul de Romuald Ouédraogo et le député de la province, Job Bassané, ont été également témoins de cette journée de redevabilité.

L‘occasion a été pour eux de féliciter le maire et son conseil municipal pour les efforts déployés en faveur du mieux-être de la population.

Pascal BAKO

(AIB Sanguié)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here