Projet ranch du Tuy

 

Le Groupe Endeavour Mining lance les travaux de construction

 

Le Groupe Endeavour Mining a procédé au lancement des travaux de construction du ranch du Tuy dans la commune rurale de Boni le vendredi 4 juin 2021 à Boni. La cérémonie de lancement a été patronnée par le Ministre de l’énergie, des mines et des carrières, Bachir Ismaël Ouédraogo.  

 

Dans quelques mois, la province du Tuy (Houndé) va bénéficier d’un ranch. Ce projet est financé par le Groupe Endeavour Mining à travers son fonds de développement économique dénommé UCODEV, et par l’appui des opérateurs économiques à travers la SN-Citec et le Groupe Tropic-Agrochem. D’un coût de 4 milliards de francs CFA l’infrastructure qui sera bâtie sur une superficie de près de quarante hectares,  comprendra des parcs d’engraissement de bovins et un abattoir réfrigéré intégré afin de produire de la viande de qualité destinée au marché local et à l’exportation. Dans la première phase du projet qui s’étend sur une période d’une année, 4 000 bovins seront engraissés et abattus pour près de 750 tonnes de carcasses produits chaque année. La mise en production de cette première phase est attendue en mai 2022. Une fois les travaux achevés, selon les concepteurs du projet, le ranch va permettre l’implication directe de 1000 producteurs et fermiers dans la région des Hauts-Bassins et la création de plus de 50 emplois directs. A terme, le ranch de Tuy sera le premier parc d’engraissement intensif de bovins d’Afrique de l’Ouest avec un abattoir réfrigéré intégré. Pour le vice-président chargé des affaires publiques, de la RSE et de la sécurité, Pascal Bernasconi, représentant le PDG de Endeavour mining, ce projet traduit la vision du développement économique de sa compagnie qui est d’utiliser le tremplin de la production aurifère pour participer à la création de projets industriels dans d’autres secteurs que la mine. « A travers le soutien au déploiement d’activités économiques rentables, formelles et créatrices de richesses, d’emplois décents, l’ambition du Groupe Endeavour mining est d’être le catalyseur d’un développement économique durable dans les territoires autour de ses zones d’activités », a indiqué Pascal Bernasconi.

Près de 750 tonnes de carcasses produits chaque année

De son avis, une fois opérationnel, le ranch du Tuy jouera un rôle clé dans le renforcement du secteur bovin au Burkina Faso et dans la réalisation de l’ambition du gouvernement de devenir un exportateur de « l’or rouge ». Le Ministre en charge des mines, Bachir Ismaël Ouédraogo, tout en saluant le projet  et remercié ses initiateurs a indiqué qu’il (le projet) est en phase avec la volonté politique du Président Rock Marc Christian Kaboré qui vise à préparer dès maintenant l’après mine eu égard à la durée limitée des mines. « Avec ce ranch du Tuy, nous allons avoir la possibilité, non seulement de produire pour les miniers, mais aussi d’utiliser ce potentiel pour exporter la viande », a soutenu Ismaël Béchir Ouédraogo ajoutant que le groupe Endeavor mining est entrain faire la mine autrement. Par la voix de Al-Hassan Sienou, PDG du Groupe Tropic-Agrochem, les opérateurs économiques associés au Groupe Endeavour Mining dans la réalisation du projet ont salué les premiers responsables de la compagnie minière qui ont bien voulu les associer à cette initiative avant de demander le soutien des populations du Tuy afin que le ranch du Tuy, soit un « projet-modèle » et une « réussite totale ». Pour le Maire de la commune  de Boni, Clément Sinkondo, ce jour restera à jamais gravé dans l’histoire de sa localité.

Babou Eric BAZIE

(AIB / Tuy)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here