Festivités du 11 décembre à Banfora

La SONABEL joue sa partition

Banfora, chef-lieu de la Région des Cascades abrite la cérémonie commémorative du 60è anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale et internationale. La Société Nationale d’Electricité  du Burkina (SONABEL) a une fois de plus sacrifié à la tradition en honorant ses engagements. En dépit des nombreuses contingences inhérentes à l’organisation, grâce son sens de l’anticipation, à l’expérience et la perspicacité des équipes techniques mobilisées, la nationale de l’électricité a réussi le tour de force de terminer ses chantiers avant même le délai contractuel du 10 décembre 2020.

 

A la faveur de la commémoration de la fête nationale du 11 décembre dans la région des Cascades, la SONABEL, l’un des acteurs majeurs  de l’organisation a mis les petits plats dans les grands pour rehausser l’éclat de la fête. La SONABEL qui est à la fois en amont et en aval de l’organisation, n’a ménagé aucun effort pour respecter ses engagements. En amont, parce qu’elle doit assurer l’électrification de certaines localités et l’alimentation électrique des principales infrastructures réalisées dans la région et en aval ; parce qu’elle a la lourde responsabilité d’assurer dans les règles de l’art, l’alimentation électrique de l’aire du défilé. Le défilé étant l’apothéose de la célébration. Pour ce faire, la SONABEL a déployé d’importants moyens logistiques et humains.

Une contribution citoyenne

Selon le gouverneur de la Région des Cascades Mme Joséphine Kouara Apiou, la contribution de la SONABEL est à saluer à sa juste valeur parce que son apport est capital dans l’organisation. Grâce aux investissements réalisés par la SONABEL, 08 villages environnants de Banfora ont été électrifiés dans la région. D’une manière générale, la construction et l’extension des réseaux ont permis d’améliorer d’une part, l’accès des populations locales à l’électricité et d’autre part, la qualité de la fourniture d’électricité dans la région. Par ailleurs, la SONABEL assure l’alimentation de tous les sites symboliques de la célébration. Il s’agit principalement de la Cité des Forces vives, des logements sociaux ; de la Salle polyvalente et l’installation d’éclairage public dans les grandes artères de la ville de la Banfora. « Nous sommes fières de ce qui a été fait par la SONABEL et nous leur tirons le chapeau », a confié Mme le gouverneur. Quant au maire de la commune de Banfora, Aboubacar Héma, il a affirmé que les travaux réalisés par la SONABEL contribuent au développement d’activités socio-économiques de la commune. Pour lui,  grâce à l’éclairage public, des activités génératrices de revenus se sont spontanément développées dans la ville de Banfora. Il s’agit essentiellement de restaurants et de lieux de réjouissance qui contribuent un tant soit peu à résorber le chômage. Aussi, l’extension du réseau a favorisé l’éclosion de plusieurs ateliers de soudure dans les quartiers nouvellement électrifiés. Tout cela est à mettre aussi à l’actif de la SONABEL qui, non seulement en plus d’avoir fait un travail remarquable a fini ses chantiers avant le délai.

 

Une modernisation continue des services et prestations offerts

En marge des travaux réalisés, la SONABEL marque sa présence et sa participation citoyenne à la célébration de la fête nationale à travers la foire. Elle y tient un stand où, elle présente ses produits et innovations. Selon Mme Olga Bouda, chef du département marketing et gestion clientèle  « cette foire est une vitrine pour mieux faire connaître les missions de la SONABEL, mais surtout pour mettre en exergue la modernisation de ses services. Plus spécifiquement les nouveaux moyens de paiement des factures de consommation d’électricité et d’achat d’unités ». Aujourd’hui, grâce aux efforts déployés par la société, il est loisible aux clients de gagner en temps et en argent en payant leurs factures ou en achetant leurs unités cash power avec 09 partenaires commerciaux de la SONABEL via les NTIC. « Notre objectif à cette foire est d’emmener nos abonnés de la région à adopter ces nouveaux moyens de paiement qui leur évitent les longues files d’attente dans les guichets. »

 

Tourni et Niofila : deux mini centrales hydroélectriques au cœur de la Léraba

 

La Région des Cascades qui est reconnue comme l’un des poumons verts du pays en raison de sa forte biodiversité abrite deux minis centraux hydroélectriques qui contribuent à l’approvisionnement en énergie électrique de la région. Il s’agit des centrales hydroélectriques de Tourni et Niofila situées dans la province de la Léraba. Selon le chef d’exploitation Mahamadou Traoré, ces deux centrales, qui ont été mises en service en 1996, produisent une puissance de 2 MW et contribuent à satisfaire une partie de la demande en énergie électrique de la ville de Banfora. Quant à la ville de Sindou, elle est alimentée en électricité à partir de ces deux centrales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here