Présidentielle de 2020

Le RPR soutient Roch Marc Christian Kaboré

 

Le Rassemblement des patriotes pour le renouveau (RPR) a tenu du 4 au 5 juillet 2020 à Bobo-Dioulasso, son 2e congrès extraordinaire sous le thème « défis sécuritaire et humanitaire, les patriotes s’engagent avec le RPR ». Les congressistes ont investi le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, candidat du RPR à l’élection présidentielle de 2020.

 

Roch Marc Christian Kaboré est le candidat du Rassemblement des patriotes pour le renouveau (RPR) à l’élection présidentielle de 2020. Ce parti de la mouvance présidentielle n’a pas souhaité présenter un candidat issu de son rang, mais a jeté son dévolu sur le président du Faso, lui-même du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). Et le président du RPR, Aly Badra Ouédraogo  de justifier leur choix. « La situation nationale a révélé la nature d’homme d’Etat de Roch Marc Christian Kaboré, qui face à certaines difficultés est resté de marbre, s’attelant plutôt à conduire notre pays vers une destination qui chante. Roch Marc Christian Kaboré est une figure emblématique, héritier de l’insurrection populaire, affable, humble, démocrate, et qui un sens élevé de la conduite des affaires de l’Etat. C’est cet homme que nous avons choisi de soutenir ». Pour lui, le quinquennat du chef de l’Etat a connu des difficultés diverses. C’est alors  en vue de voir le Burkina dans un schéma de paix, de cohésion et de concorde que le RPR a tenu son congrès afin de diagnostiquer les maux et proposer des remèdes.

Aly Badra Ouédraogo dit être convaincu que le développement économique, social et culturel d’un pays est tributaire du climat politique et social qui y prévaut. C’est pour cela que les congressistes ont invité le gouvernement burkinabè à prendre en charge conséquemment les forces de défense et de sécurité(FDS) et les déplacés internes tout en invitant la population à une meilleure collaboration avec les FDS pour contrer les terroristes. Ils ont également recommandé de revisiter les us et coutumes  afin de promouvoir le vivre ensemble. Les participants au congrès extraordinaire ont en outre condamné «  la gabegie, la corruption » et ont invité la justice à faire la lumière sur des cas de détournement de deniers publics. Quant à la fronde sociale, le RPR a invité les différentes parties au dialogue et à l’humilité en tentant compte des réalités budgétaires du pays. Les représentants de l’Alliance des partis de la mouvance présidentielle(APMP) dont est membre le RPR, du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) sont venus soutenir le parti de l’aigle royal.

Adaman DRABO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here