Sahel

Séno

RGPH 2019

Informer et sensibiliser pour la réussite de l’opération au Sahel

Dori, (AIB) – L’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD) a organisé un atelier d’information et de sensibilisation sur la tenue du 5e Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) à Dori, chef-lieu de la région du Sahel. 

Le Burkina Faso a réalisé depuis 1975 quatre recensements dont le dernier a eu lieu en 2006. Ils ont permis d’une part de connaitre la dynamique et d’autre part de fournir des données démographiques, économiques et sociales pour la planification du développement et la prise de décision tant au niveau national que déconcentré. Après celui de 2006, indique le secrétaire général de la région du Sahel Inoussa Kaboré, le Burkina Faso devrait réaliser son prochain recensement depuis 2016, conformément à la périodicité décennale recommandée par les instances internationales. « C’est pourquoi, en dépit d’un contexte sécuritaire particulier surtout dans notre région et compte tenu du fait que le Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) s’avère être la seule opération de collecte de données pouvant fournir des informations fiables, exhaustives, actualisée et désagrégées au niveau le plus fin, il est important que cette opération soit réalisée. Et ce pour combler cette exigence et permettre au gouvernement et aux collectivités de conduire avec plus d’efficacité, la planification de nos actions de développement », explique M Kaboré.

De l’avis du chef de la division du traitement des données dans le cadre du 5e RGPH Pascal Nakélsé, cette opération est prévue du 16 novembre au 15 décembre 2019 sur l’ensemble du territoire national. Comme en 2006, a-t-il poursuivi, le 5e RGPH est couplée à la première phase du Recensement général de l’agriculture (RGA) qui est à sa 2e édition et qui vise à actualiser ainsi qu’à rendre plus fiables les statistiques agricoles. De manière spécifique, M Nakélsé précise que le 5e RGPH vise à actualiser les informations issues du recensement réalisé en 2006et renouveler la base nationale de sondages en vue de rendre possible l’exécution des autres enquêtes nationales jusqu’au prochain recensement. Il a en outre informé que l’opération permettra de produire des indicateurs démographiques, économiques et sociaux fiables, la mise à jour de bases de données cartographiques et démographiques pour toutes les circonscriptions administratives aux fins de renforcer les bases de la décentralisation. Enfin, Pascal Nakélsé a fait savoir que le 5e RGPH contribuera à actualiser les estimations des populations en âge de voter selon le découpage administratif et d’évaluer le dividende démographique au Burkina Faso. A l’en croire, la réussite d’une opération d’une telle envergure et d’une telle importance, requiert l’implication des autorités politiques, administratives, religieuses et coutumières ainsi de toutes couches sociales de la population de la région du Sahel. Il a confié que c’est dans l’optique d’obtenir cette implication que l’atelier d’information et de sensibilisation a été organisé le lundi 14 octobre 2019 à Dori en vue de faire de ces acteurs du Sahel, des partenaires sûres pour le succès de cette opération. Pour ce faire, Pascal Nakélsé a révélé qu’un important dispositif institutionnel et organisationnel a été mis en place à travers un comité régional, des comités provinciaux, communaux et villageois de recensement.

Souaibou NOMBRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here