Fonds pour la recherche, l’innovation et le développement

 

Des équipements pour des universités et centres de recherche

 

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation à travers le Fonds pour la recherche, l’innovation et le développement (FONRID) a remis, le vendredi 17 mai 2019 à Dédougou, des équipements pédagogiques à des universités et centres de recherche. Ce geste s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement des institutions d’enseignement supérieur et de la recherche pour un meilleur accomplissement de leurs missions.

 

Les universités de Dédougou, de Fada N’Gourma  et de Ouahigouya et les stations de recherches de l’INERA de Dori, de Fada N’Gourma et la direction régionale de l’Ouest de l’IRSAT, ont reçu des équipements, le 17 mai 2019 à Dédougou. Le don est du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation à travers le Fonds pour la recherche, l’innovation et le développement (FONRID).

Ce matériel d’une valeur de plus de 180 millions de F CFA est composé d’équipements et des réactifs de laboratoire, et des supports d’expérimentation sur le terrain au profit des universités de Dédougou, de Fada N’Gourma et de Ouahigouya. Les instituts de recherche de Dori, de Fada N’Gourma et de l’IRSAT de Bobo-Dioulasso ont bénéficié de forages à haut débit équipés de château d’eau pour leur permettre de faire les expérimentations en toute saison. « En apportant un appui symbolique pour l’équipement des universités (…), c’est une contribution importante à la formation des jeunes par un renforcement des capacités techniques  de nos universités pour mener des recherches de qualité et produire des connaissances indispensables pour lever les contraintes de développement et bouter l’obscurantisme loin de nos frontières », a soutenu le ministre Alkassoum Maïga.

Il a en outre souligné que l’appui aux structures de recherche du CNRST notamment aux stations de l’INERA de Dori, de Fada N’Gourma et de la direction régionale de l’Ouest de l’IRSAT, permet d’améliorer un tant soit peu leurs performances déjà appréciables dans l’accompagnement des producteurs, en mettant à leur disposition des référentiels technico économiques et des pratiques culturales éprouvées par des expérimentations. Selon, le président de l’Université de Dédougou, Aboubacar Sidiki Ouattara et représentant des bénéficiaires, ce don est un grand soulagement en ce sens qu’il va permettre à la communauté universitaire de pouvoir réaliser les travaux au laboratoire. Pour sa part, le directeur général du FONRID, Dr Hamidou Tamboura, a précisé que ce don fait partir des missions régaliennes de sa structure.

Il s’agit d’un organe que le MESRSI a mis en place pour appuyer les initiatives des équipes de recherches du pays, a-t-il dit. Pour le Ministre Alkassoum Maïga, ce don est une réponse aux multiples doléances des étudiants qui, à chaque fois, interpelle les autorités sur la nécessité d’équiper les laboratoires dans les universités. Il a souligné que la création du FONRID est une réponse du gouvernement à cette nécessité incontournable  du financement de la recherche et de l’innovation. « Nous ambitionnons d’en faire le creuset unique, sécurisé, spécialement et entièrement dédié au financement de la recherche et de l’innovation pour les équipes du Burkina Faso. Le FONRID, cet outil que nous voulons performant a su avec le temps s’imposer au sein de l’environnement de la communauté scientifique en mobilisant au niveau européen et africain des ressources pour les équipes burkinabè du monde scientifique non seulement dans les universités mais aussi dans les structures classiques de recherche », a-t-il dit. Il a saisi l’occasion pour saluer la clairvoyance et le leadership de son directeur général qui a su propulser ce fonds à une autre dimension, le rendant de plus en plus incontournable dans son environnement national et international et en contribuant de façon substantielle et tangible à l’épanouissement des centres de recherche et des universités.

                                                                                Stanislas BADO

AIB/Mouhoun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here