Promotion du football féminin

Le  lycée Municipal détrône Saint Henri de Osso

Gourcy, (AIB) – La 5ème édition du tournoi « Gourcy foot féminin », placée sous la présidence du haut-commissaire de la province du Zondoma, Ouo Abibata Bamouni/Traoré et le parrainage du maire de l’arrondissement 3 de Ouagadougou, Raïnatou Ouédraogo, a connu son épilogue le samedi 4 mai 2019 avec le sacre du lycée municipal de Gourcy.

La finale de la 5ème édition du tournoi « Gourcy foot féminin » a opposé l’équipe du Lycée Municipal à celle du Lycée Privée Saint Henri de Osso. Ces deux équipes ont su se défaire de dix autres pour se hisser à cette place de finaliste. Avant le coup d’envoi de la finale, plusieurs intervenants se sont remplacés à la tribune pour rendre hommage au promoteur de la coupe et à tous les acteurs du monde sportif de la cité de Naaba Yadéga.

Pour le Secrétaire Général Tarwendé Juste Ouédraogo, cette compétition permettant aux filles des établissements scolaires du Zondoma de rivaliser autour du ballon rond est à saluer à sa juste valeur. « A travers cette activité, vous apportez votre pierre à la construction et la consolidation de la cohésion sociale et la promotion du genre dans notre province » Dira-t-il en guise de félicitations au promoteur. Quant à la marraine, le maire de l’arrondissement 3 de Ouagadougou, elle a rendu hommage aux initiateurs de ce tournoi qui ont fait la part belle à l’autre moitié du ciel. Convaincu que de ces filles sortiront des talents, la marraine les a invité à se battre sans complexe pour  prouver leurs capacités et occuper la place qui leur revient de droit aussi bien au sport que dans tous les autres domaines de la vie. Elle a terminé en témoignant sa disponibilité à accompagner les futures éditions ainsi que toute autre initiative en lien avec le développement de sa région et du pays tout entier.  « Doter la commune de Gourcy d’une équipe féminine compétitive » Telle est la finalité du tournoi, selon le promoteur Tido Sogoba. « Cet objectif est en phase d’être atteint », dira-t-il, se fondant sur  l’engouement des établissements, l’engagement des joueuses, l’accompagnement reçu et surtout l’émergence de quelques talents qui selon lui attirent  déjà des sélectionneurs de clubs.

Autour d’une mobilisation conséquente des amoureux du football féminin, les deux équipes ont livrées un match plaisant. Au premier coup de sifflet de l’arbitre centrale, elles ne se sont pas fait prier pour se lancer à la conquête du joli trophée qui brillait devant elles. Après quelques minutes de jeu, le lycée municipal va afficher son intention de détrôner la championne sortante en assiégeant son camp. A la 13ème minute, le capitaine Risnata Ouédraogo ouvre le score. Elle sera suivie à la 40ème par Aichatou Traoré qui double la mise d’un tir magistral. Deux buts à zéro : c’est le score final qui a sanctionné la partie dominée de bout en bout par le lycée municipal qui arrache de fort belle manière le titre des mains de son vis-à-vis, double vainqueur du tournoi. Tout en remerciant les bonnes volontés pour leurs soutiens multiformes, le promoteur Tido Sogoba a donné rendez-vous à la prochaine édition pour la succession du lycée municipal qui empoche pour cette édition la somme de 40 000 francs CFA, des maillots et un ballon. Les autres équipes ont été gratifiées en divers matériels sportifs et du numéraire pour leur participation.

Aziz KIEMDE

 (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here