Gnagna

Programme d’Amélioration de la Santé des  Mères et des Enfants (PASME) Phase 2

Restitution de l’étude d’évaluation à mi-parcours

Bogandé, (AIB) – Le 4 février 2019, s’est tenu dans la salle de conférences « la sagesse » de Bogandé, un atelier de restitution de l’étude d’évaluation mi-parcours du Programme d’Amélioration de la Santé des Mères et des Enfants, phase 2 (PASME 2). Cet atelier a été présidé par le préfet du département de Bogandé, Samadé Léonard Gougou.

L’objectif assigné à cet atelier était de présenter les résultats de l’étude d’évaluation et les recommandations aux participants afin qu’ils l’enrichissent et s’en approprient. Etaient invités à l’atelier, les maires, les équipes cadres des districts sanitaires de Bogandé et de Manni, les COGES des CSPS et les Organisations à Base Communautaire  partenaires du programme. Concrètement l’évaluation mi-parcours du programme PASME 2 vise à fournir des preuves sur les progrès accomplis vers les résultats attendus, d’établir l’état d’avancement et la performance du programme, ainsi que sa capacité d’atteindre les objectifs et les résultats escomptés et de formuler des recommandations pour ajuster et renforcer l’action et son impact au cours de la dernière année du programme, en 2020. L’étude a concerné les trois régions sanitaires de couverture du programme, notamment la région sanitaire de l’Est avec les districts de Bogandé et de Manni, celle du Nord avec les districts sanitaires de Yako et Gourcy et celle du Centre Ouest avec les districts sanitaires de Koudougou, Tenado, Réo et Sabou. En effet, l’évaluation a été réalisée dans les 110 CSPS partenaires.

Il ressort de l’étude que la mise en œuvre du programme a contribué à améliorer les indicateurs des districts et de la région en Santé de la Mère, du Nouveau-né et de l’Enfant (SMNE) notamment en Consultation Prénatale, accouchement assisté, consultation postnatale, consultation curative infirmière, Prise en Charge Intégré des Maladies de l’Enfant (PCIME) surtout chez les enfants de moins de 5 ans. A travers le renforcement en équipement et matériel médico technique on note une nette amélioration du plateau technique au niveau des CMA. Aussi le renforcement de compétences du personnel de santé à améliorer l’offre de soins de qualité en SMNE. «PASME 2 a contribué au changement de comportement des prestataires en accueil des patients et en communication sexo spécifique centrée sur la personne » a déclaré le consultant Dr KORGO Pascal. Un changement qui pour lui demande à être consolidé à travers les supervisions, mais aussi une imprégnation des nouveaux agents pour la perpétuation des acquis dans les formations sanitaires.

Les actions de communication et de sensibilisation développées à travers les différents canaux et les radios partenaires parmi lesquelles on cite la radio Djawoampo pour ce qui concerne la province de la Gnagna, ont entraîné des changements de comportement au sein des services de santé et de la population en faveur de la SMNE. Ainsi, il est à noter l’amélioration des indicateurs sanitaires des formations sanitaires et du district en ce qui concerne la SMNE dont notamment la consultation précoce en CPN, la réduction des accouchements à domicile et l’augmentation des accouchements assistés. Tout en appréciant l’action du PASME 2 sur le terrain, les participants ont souhaité que les procédures de gestion financière soient allégées pour une fluidité de la planification et l’exécution budgétaire des activités.

Le préfet du département de Bogandé, Léonard GOUGOU, qui a présidé les travaux, a invité l’ensemble des acteurs à une franche collaboration et à un engagement soutenu pour l’atteinte des objectifs d’ici 2020, fin du programme. Le plus grand défi est la pérennisation des acquis de PASME 2 à l’horizon 2020. L’enjeu est d’amener chaque partie prenante à un changement de comportement en faveur de la SMNE. De ce fait l’implication de la communauté et des relais communautaires ainsi que des hommes apparait essentiel.

                             Oyé Ardjima Yempabou TINDANO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here