Commune de Zam

Trois médailles décernées à des acteurs de développement à Wéotenga

Zorgho, (AIB)- La commune de Zam a organisé samedi 8 décembre 2018 une cérémonie de décoration de ses partenaires dans le village de Wéotenga. Ce fut sous la présidence de Robert Zoungrana, haut-commissaire de la province et le parrainage de Joseph Martin Kaboré, représenté.

Le village de Wéotenga dans la commune rurale de Zam (65 km à l’Est de Ouagadougou) était en fête samedi 8 décembre. En effet, les autorités communales ont organisé une cérémonie au cours de laquelle des médailles ont été décernées à deux personnalités et à une association qui œuvrent pour le développement de ce village. Mme Compte Nikiéma Chantal Marie José, promotrice du campement de Wéotenga et M. Fouillot Jacques Georges, ancien maire de la commune française de Plombières-Les-Dijon sont les deux personnes qui ont reçu chacune la Médaille d’honneur des collectivités locales. Une médaille du même ordre a été décernée à l’association « Plombières Solidarité ».

Plusieurs allocutions ont marqué cette cérémonie. Congo Tiiga Mamoudou,  président de l’association Namalgbzanga de Wéotenga, a fait l’historique de l’amitié entre son association et « Plombières solidarité ». A l’en croire, l’amitié entre les deux associations a été possible grâce à M. Fouillot Jacques Georges, ancien maire de Plombières-Les-Dijon. Et cette amitié qui dure depuis 1994 a permis à l’association Plombières solidarité de fiancer la réalisation de deux écoles et six logements, un centre de santé et de promotion sociale (CSPS), une bibliothèque contenant 500 livres, un centre d’alphabétisation et de formation, un forage et un château d’eau alimentant l’école et le CSPS au profit des populations de Wéotenga.

Il a aussi loué la générosité de la promotrice du campement de Wéotenga et son intérêt pour le développement du village. « Cette dame et son groupe se sont intéressés au développement de Wéotenga. Elle a bâti un campement de chasse dénommé « Péchastour » destiné à accueillir des touristes amoureux de la chasse et de la pêche », a-t-il dit. La réalisation de cet établissement devenu plus tard «Campement de  Wéotenga» a créé des emplois pour les jeunes et permis de vendre l’image du village à l’extérieur du pays.

Cette décoration est donc la reconnaissance officielle des efforts de ces hommes et femmes pour le développement du village de Wéotenga et partant de la commune de Zam. Le chef du village de Wéotenga, le conseiller municipal du village et le représentant du maire ont tous salué cette amitié et ont souhaité qu’elle dure encore plus longtemps.  Le conseiller municipal, Harouna Sawadogo, a particulièrement émis le vœu de bénéficier d’appuis pour l’électrification des salles de classe, la réhabilitation de la piste qui joint le village à la RN4, une ambulance et l’équipement du CSPS. 

M.Rasmané Ganemtoré a, au nom du parrain, salué la délégation de l’association Plombières Solidarité et la promotrice du campement de Wéotenga. Il aussi remercié toutes les autorités présentes à la cérémonie et souhaité la durabilité des relations d’amitié entre les deux peuples et la poursuite des actions de développement pour le bonheur des populations.

Mme Compte, tout comme Bernad Aubry, président de l’association Plombières solidarité ont manifesté leur joie de recevoir ces distinctions honorifiques. Ils se sont tous engagés à faire plus pour ce village et Mme Compte a invité chacun à apporter sa pierre pour l’édification d’un Burkina Faso prospère.

M.Bernard Aubry traduit sa joie et celle de la population de Plombières-les-Dijon en remettant une médaille de la part du bourgmestre de sa ville pour son homologue de Zam. La cérémonie a pris fin par des échanges de cadeaux et la visite des réalisations de l’association Plombières Solidarité.

Moïse SAMANDOULGO

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here