Accueil INTERNATIONAL AFRIQUE Maroc-Agence-Visite : L’Agence marocaine de la coopération  internationale est un lieu de brassage...

Maroc-Agence-Visite : L’Agence marocaine de la coopération  internationale est un lieu de brassage de plusieurs étudiants 

1004
0

Rabat, 28 nov. 2018 (AIB)- Le  Directeur général (DG) de l’Agence marocaine de la coopération internationale (AMCI), Mohamed Methqal, a indiqué lundi, que sa structure qui a reçu treize mille étudiants dont onze africains en 2018, constitue un lieu de brassage culturel.

«Cette année nous avons reçu treize mille étudiants dont onze africains au Maroc», a  affirmé le DG de l’AMCI, Mohamed Methqal.

Selon lui, sa structure qui accueille les étudiants de l’Afrique francophone  et anglophone, lusophone, etc. demeure un centre de brassage culturel  sur le continent.

Methqal s’exprimait lundi à Rabat, à l’occasion d’une visite des correspondants régionaux en formation au Maroc.

Il a expliqué que de 1986 à 1990, l’AMCI a formé plus de 25000 lauréats issus de 47 pays du continent africain  dans les filières universitaires, techniques et de formation professionnelle.

De son avis, la mission principale de sa structure consiste à développer des relations avec les  pays partenaires du Maroc autour de la dimension scientifique, culturelle, économique et commerciale.

«Des métiers essentiels ont pu être développés par l’Agence, que sont entre autres, la coopération, le projet de développement humain durable, les actions humanitaires à l’international», a-t-il confié.

Mohamed Methqal a souligné que c’est sous l’avènement de sa Majesté le roi Mohamed VI que l’agence a connu son essor et son développement.

Il a également précisé que l’Agence offre plusieurs services  de formation au profit des étudiants et que l’Afrique francophone en est la grande bénéficiaire.

«Sur les 11.000 étudiants africains, 85% sont bénéficiaires des bourses du royaume du Maroc», a-t-il signifié.

D’après le DG de l’AMCI, ce mécanisme va permettre aux étudiants de continuer leurs études au Maroc.

Il a signalé que son département depuis sa création  en 1986, reste toujours le lieu de diversité le plus cosmopolite avec une soixantaine de nationalités.

Methqual a enfin signalé qu’un programme d’apprentissage de la langue française a été initié au profit des étudiants anglophones et lusophones.

Agence d’information du Burkina

no/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here