Accueil REGIONS EST Kantchari : Une école incendiée, des instituteurs sommés d’enseigner en arabe

Kantchari : Une école incendiée, des instituteurs sommés d’enseigner en arabe

992
0

Fada N’Gourma, 23 nov. 2018 (AIB) – L’école primaire publique de Sampiéri (Kantchari) a été incendiée dans la nuit de jeudi à vendredi par des assaillants qui ont aussi sommé les instituteurs, d’enseigner en arabe, en lieu et place du français, a-t-on appris de sources administratives locales.

Selon ces sources, une vingtaine d’individus armés ont incendié dans la nuit de jeudi à vendredi vers 1h, l’école primaire publique de Sampiéri, située à une vingtaine de Km de Kantchari dans la province de la Tapoa (Est).

Les assaillants auraient ensuite réveillé les enseignants pour leur adresser un message d’avertissement.

Les agresseurs, poursuivent nos sources,  ont dit aux éducateurs qu’ils n’ont rien contre eux, mais qu’ils doivent désormais enseigner en arabe et se convertir à l’Islam.

Les bandits auraient également assuré aux instituteurs qu’ils ne seront pas épargnés la prochaine fois s’ils n’obéissaient pas.

Le Burkina Faso a subi depuis le début de l’année une recrudescence des attaques, particulièrement au Nord et à l’Est où des éléments des forces armées et des civils ont été tués ainsi que des infrastructures publiques incendiées ou vandalisées.

Agence d’information du Burkina

js-ata/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here