Ministre en charge de la Fonction publique

Le ministre Bassolma Bazié à l’écoute de ses collaborateurs des Cascades

Le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Bassolma Bazié, a d’échangé avec les agents des directions régionales des Cascades de son département ainsi que ceux de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). C’était le vendredi 2 septembre 2022 à Banfora. 

 

A défaut de sillonner l’ensemble des 45 provinces du fait de la situation sécuritaire, le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Bassolma Bazié, a décidé de parcourir les différents chefs-lieux de régions du pays.

Et ce, pour écouter et encourager ses acteurs régionaux qui se battent au quotidien pour accomplir les missions à eux assignée, mais aussi partager avec eux, sa vision sur les missions et les objectifs assignés à son département.

Dans ce cadre, Basolma Bazié et son staff mis le cap sur la cité du Paysan noir, Banfora, le vendredi 2 septembre 2022 pour échanger avec les agents des directions régionales des Cascades de son département et de la Caisse nationale de sécurité sociale. Pour lui, la rencontre est une occasion « de se regarder en face et d’échanger de façon directe » sur les préoccupations.

Insuffisance de personnel et d’infrastructures

A l’ouverture des échanges, le ministre a souhaité que ces interlocuteurs aillent aux « tréfonds » d’eux-mêmes pour poser les questions, qu’elles soient personnelles ou institutionnelles, parce que « quand on sert l’institution c’est la personnalité, le personnel qui s’investi ». Et d’ajouter que si le personnel n’est pas correctement encadré et accompagné, la répercussion psychologique va avoir un impact négatif sur l’institutionnel. « Si la famille arrive à échanger de façon profonde, à se comprendre, c’est clair que les fruits qui y sortiront seront bénéfiques pour tous », a-t-il estimé.

A écouter Toumani Diawara, Syntyche Guébré, et Sibiri Sera, respectivement directeur régional de la Fonction publique, directrice régionale du travail et de la protection sociale et chef d’agence de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) de Banfora, les préoccupations sont identiques. Ces difficultés, ont-ils énuméré, concernent entre autres, l’insuffisance de personnel et d’infrastructures, l’inadéquation du cadre de travail et le manque de matériel et de moyens roulants.

« Etant donné que nous sommes des gestionnaires des carrières des agents publics, ceux-ci nous posent plusieurs doléances qui concernent surtout les actes de carrière. Avec le ministre, nous allons voir quels sont les actes que nous pouvions prendre en région afin de faciliter leur acquisition par les travailleurs du public », a déclaré Toumani Diawara.

 Mamadou YERE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here