Lions club international

 

Le « district 403A3 » du Burkina a tenu sa réunion de cabinet

 

Le Lions club international, « district 403A3 » du Burkina Faso a tenu, le 26 octobre 2019 à Bobo-Dioulasso, sa première réunion de cabinet. La rencontre convoqué par le gouverneur du district, Dieu-donné Hubert Milogo a pour objectif de présenter les rapports d’activités et envisager les perspectives.

 

 

Les Lions du « district 403A3 » du Burkina Faso se sont rencontrés, le samedi 26 octobre 2019 à Bobo-Dioulasso, à l’occasion d’une réunion de cabinet. Le conclave a réuni une  cinquantaine  lions issues des 6 régions et 12 zones que couvre le « district 403A3 ». Certains sont chargés du suivi dans leurs gestions d’autres sont  membres des commissions chargées du suivi des activités du club. Les participants ont abordé la vie des différents clubs et projeté des actions.

Le gouverneur Dieu-donné Hubert Milogo dit se féliciter au vue des premiers éléments de la rencontre. « On a commencé a déroulé les premiers rapports et il y a des motifs de satisfaction mais il y a aussi des efforts à faire pour que les choses aillent bien mieux », a-t-il relevé. Selon M. Milogo, le lions club a posé pas mal d’action  dans le cadre « la Journée mondiale du Lionisme qui est célébrée le 8 octobre de chaque année ».

Cette Journée, précise-t-il, est consacrée aux œuvres au profit des autres et qui s’inscrivent dans les grandes causes mondiales. Le gouverneur du « district 403A3 » a rappelé que Lions club est une association caritative et que sa mission première est  de travailler à aider les plus démunis. « Les grandes causes qu’on a identifiées ce sont le cancer infantile qui commence à être important dans notre pays, le diabète du fait de notre mode de vie notre environnement qu’il faut entretenir et la faim qui est un problème sérieux et le dernier point qui est la vue, la cécité réversible dans lequel le Lion club intervient depuis déjà plusieurs année.

Il y avait une pénurie de sang et du sang a été collecté sous notre initiative pour soulager le ministère de la santé », a annoncé le gouverneur. M. Milogo dit regretter ce qui arrive au Burkina Faso, faisant référence aux déplacés internes du fait, à l’en croire, de l’intolérance humaine. Il ajoute que  les lions ont été sensibilisés pour faire des actions dans ce cadre et des tonnes de vivres ont été apportés à ces déplacés internes.

Christophe DA

(collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here