Secteur de l’économie informelle à Tenkodogo

La mairie forme 70 jeunes en éducation financière

Tenkodogo, (AIB) – La Mairie de Tenkodogo, en partenariat avec la Direction Régionale  de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion Professionnelles (DRJFIP) du Centre-Est, a initié une formation de six jours au profit de 70 jeunes (hommes et femmes) de l’économie informelle de Tenkodogo en éducation financière. Le lancement de cette formation est intervenu le jeudi 6 décembre 2018 et présidé par le préfet de Tenkodogo, Inoussa Ouédraogo.

La problématique de l’emploi des jeunes constitue l’une des préoccupations majeures de tous les Etats Africains. Au Burkina Faso, cette problématique de l’emploi des jeunes se pose avec acuité et la promotion de l’auto emploi devient une priorité dans la recherche de solutions au problème de chômage de ces derniers. Le ministère de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle (MJFIP) a, à cet effet, élaboré et exécuté de nombreux projets et programmes dans le but d’accroitre les capacités d’insertion socioprofessionnelle des jeunes. Ces projets et programmes ont ainsi permis de former  de nombreux jeunes dont ceux de la Région du Centre-Est. Parmi eux, certains ont bénéficié de financement sous forme de subventions, de mesures sociales et de prêts qui leurs ont permis de créer leurs propres micros entreprises. Toutefois, bon nombre de ces promoteurs surtout ceux de l’économie informelle, rencontrent d’énormes difficultés dans la gestion de leurs micro-entreprises, notamment en matière de marketing, de gestion comptable et financière. Ces difficultés qui sont en passe d’étouffer les velléités entrepreneuriales des jeunes, ont pour conséquences la mortalité prématurée de leurs entreprises.  C’est dans l’optique d’aider ces jeunes de l’économie informelle dans la gestion de leurs entreprises, que la Mairie de Tenkodogo, en partenariat avec la Direction Régionale  de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion Professionnelles (DRJFIP) du Centre-Est, ont initié cette session de formation de six jours au profit de 70 jeunes (hommes et femmes) de l’économie informelle de Tenkodogo en éducation financière.

L’objectif général de cette formation est de renforcer les compétences des jeunes de l’économie informelle en éducation financière. La tenue de ces sessions de formation et de sensibilisation vise spécifiquement à accroitre  les compétences de ces 70 jeunes de l’économie informelle en gestion comptable et financière ; améliorer leurs connaissances en marketing et enfin, les outiller en gestion d’épargne. Les modules suivants leurs ont été les documents de base pour la formation: le marketing ; la gestion des dettes ; la budgétisation ; la gestion comptable et financière et l’épargne. La formation est assurée par quatre formateurs de la DRJFIP du Centre-directrice Est. La de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle, Reine Annick Milogo/Kando a souhaité en perspective d’étendre cette formation à toutes les catégories de jeunes de la région.

Le préfet de Tenkodogo, Inoussa Ouédraogo a nourris l’espoir que les jeunes de la commune de Tenkodogo puissent tirer de cette formation, toutes les opportunités afin de rendre plus dynamique leurs entreprises. Il a en outre précisé que l’édification d’une nation riche et forte ne pourrait se faire sans une participation active et citoyenne de la jeunesse. Aussi, il a assuré les jeunes de son entière disponibilité à les accompagner à chaque fois que de besoin.

«On voit des entreprises qui se créent mais leurs promoteurs n’ont ni référence ni de stratégie pour mieux gérer leurs entreprises. Notre ambition c’est de voir les entreprises de ces jeunes grandir afin qu’à long terme, ils puissent être comptés parmi les grands opérateurs économiques de la région et pourquoi pas au niveau national», a ajouté Reine Annick Milogo. Les jeunes qui prennent part à cette formation sont ceux et celles qui exercent déjà un métier de couture, de mécanique, du commerce général, etc. Ces jeunes ont aussi informé de l’existence des différents fonds et autres projets et programmes qui sont créés pour les aider à créer une entreprise et le gérer au cours de la formation.

Bougnan NAON

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here