LE MONDE EN BREF DU SAMEDI 22 DÉCEMBRE 2018

WASHINGTON – Après l’échec vendredi des tentatives de compromis entre le Congrès et la Maison Blanche sur le budget et le financement d’un mur à la frontière mexicaine voulu par Donald Trump, les Etats-Unis entrent à partir de samedi à 0H00 (05H00 GMT) en période de “shutdown”, la paralysie partielle des administrations fédérales.

 

WASHINGTON – L’annonce par Donald Trump du retrait des forces américaines de Syrie et d’une réduction des troupes en Afghanistan suscitait vendredi de nombreuses interrogations sur la nouvelle stratégie militaire et la politique étrangère menée par Washington.

 

KABOUL – Le retrait de “quelques milliers de militaires étrangers” d’Afghanistan “n’aura pas d’impact sur la sécurité” du pays, sur laquelle l’armée afghane exerce déjà son “contrôle”, a affirmé vendredi la présidence afghane après l’annonce d’un prochain retrait “important” de militaires américains du pays.

 

LONDRES – Deux personnes ont été arrêtées vendredi soir dans le cadre de l’enquête sur de mystérieux drones qui ont perturbé depuis mercredi le trafic à l’aéroport londonien de Gatwick et affecté 120.000 voyageurs, peu avant Noël.

 

OTTAWA – Le Canada, soutenu par les Etats-Unis, a durci le ton vendredi dans la crise diplomatique qui l’oppose à la Chine, réclamant “la libération immédiate” de deux Canadiens arrêtés sur des soupçons de menace à la sécurité nationale en qualifiant leur détention d'”arbitraire”.

 

KINSHASA – La République démocratique du Congo s’apprête à fêter Noël engluée dans son interminable crise politique après l’annonce d’un troisième report des élections générales qui doivent désigner le successeur du président Joseph Kabila au pouvoir depuis près de 18 ans.

 

PARIS – En réponse à la crise des “gilets jaunes”, le Sénat français a adopté définitivement vendredi des mesures d’urgence économiques et sociales pour “apaiser” le pays, à la veille d’une nouvelle journée de mobilisation.

 

BUDAPEST – Plusieurs milliers de manifestants ont défilé vendredi à Budapest au lendemain de la promulgation de la loi hongroise assouplissant le temps de travail, une réforme très controversée qui a déclenché une vague de manifestations depuis son vote au parlement.

 

BARCELONE – Protégé par un important dispositif policier, le gouvernement espagnol de Pedro Sanchez s’est réuni vendredi à Barcelone pour un conseil des ministres considéré comme une “provocation” par les indépendantistes et marqué par des confrontations entre police et militants radicaux.

 

NATIONS UNIES – Le Conseil de sécurité de l’ONU a décidé vendredi à l’unanimité d’envoyer des observateurs civils au Yémen afin notamment de sécuriser le fonctionnement du port stratégique de Hodeida et de superviser l’évacuation des combattants de cette ville.

 

MARRAKECH – La police marocaine a annoncé vendredi avoir procédé à neuf nouvelles arrestations en lien avec le meurtre “terroriste” de deux jeunes randonneuses scandinaves dans le sud du Maroc, dont les corps sont en cours de rapatriement.

 

WASHINGTON – La Cour suprême a infligé vendredi un camouflet au président américain en ne validant pas son décret restreignant le droit d’asile pour les migrants traversant clandestinement la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis.

 

LA HAVANE – Le Parlement cubain était réuni vendredi pour adopter le projet de nouvelle Constitution, qui reconnaît le marché sans renoncer au socialisme et remet à plus tard l’adoption du mariage homosexuel : le texte sera ensuite soumis à référendum le 24 février.

 

PARIS – Considéré comme l’un des plus gros narcotrafiquants d’Europe, le Britannique Robert Dawes a été condamné vendredi par les assises de Paris à 22 ans de réclusion criminelle pour l’importation d’1,3 tonne de cocaïne en 2013 dans un vol Air France Caracas-Paris.

 

ABUJA – La police nigériane a annoncé vendredi l’arrestation d’un des membres les plus influents du groupe jihadiste nigérian Boko Haram, accusé notamment d’avoir organisé les attentats meurtriers d’Abuja en 2015.

 

KHARTOUM – De nouvelles manifestations contre la hausse du prix du pain ont éclaté vendredi à Khartoum et dans la ville voisine d’Oumdourman au Soudan où l’armée a été déployée au lendemain d’affrontements entre protestataires et policiers ayant fait huit morts, selon des témoins.

 

DJIBOUTI – La présidence djiboutienne a confirmé vendredi l’arrestation à Djibouti du jihadiste Peter Cherif, proche des frères Kouachi, auteurs de l’attentat contre Charlie Hebdo en janvier 2015, ainsi que son transfert prochain vers la France.

 

QUITO – Un tribunal équatorien a rejeté en appel une requête du fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, contre ses conditions d’asile à l’ambassade de Quito à Londres, où il reste réfugié depuis 2012 pour échapper à d’éventuelles poursuites des Etats-Unis.

 

PARIS – Au terme de quatre ans d’enquête sur les attentats de janvier 2015 en France, notamment contre le journal satirique Charlie Hebdo, le parquet de Paris a requis un procès pour 14 personnes impliquées à divers degrés.

 

BOGOTA – Walther Arizala, alias “Guacho”, le dissident de l’ancienne guérilla des Farc le plus recherché par la Colombie et l’Equateur, a été abattu vendredi lors d’une opération des autorités colombiennes à la frontière des deux pays, a annoncé le gouvernement.

 

RIGA – Un ancien Premier ministre letton, l’actuel président de la Cour suprême du pays balte et un cardinal catholique, aujourd’hui décédé, figurent sur une liste explosive d’anciens collaborateurs du KGB soviétique publiée vendredi à Riga.

 

PEKIN – Plusieurs écoles du sud de la Chine utilisent des uniformes “intelligents” équipés de puces pour surveiller leurs élèves et enrayer l’absentéisme scolaire, a rapporté un média d’État.

(afp)

Laisser un commentaire