Site icon AIB – Agence d'Information du Burkina

Le nouveau secrétaire général du Bam exhorte les serviteurs de l’Etat à plus de patriotisme et de sacrifices

Le nouveau secrétaire général du Bam exhorte les serviteurs de l’Etat à plus de patriotisme et de sacrifices

Kongoussi, 25 août 2022(AIB)-Le nouveau secrétaire général de la province du Bam Karim Ouédraogo a exhorté jeudi, ses différents  collaborateurs à plus de sacrifice et de respect de l’autorité de l’Etat afin de  permettre à l’administration déconcentrée de bien accomplir sa mission régalienne.

Karim Ouédraogo s’exprimait pour la première fois au Bam, à la faveur de la cérémonie consacrée à son installation en tant que secrétaire général de la province du Bam et  présidée par le haut-commissaire Adama Jean Yves Beré.

«Dans l’administration, les compétences individuelles seules ne suffisent pas ou importent peu. Il faut que nous nous mettons ensemble comme une équipe dynamique et disponible, car c’est ensemble que nous pouvons faire avancer notre circonscription dans le patriotisme, le civisme, la solidarité, la tolérance, la compréhension mutuelle, la paix la cohésion sociale, la réconciliation et le vivre ensemble. Et pour ce faire, je voudrais demander à chacun et à tous, le sacrifice et le respect de l’autorité de l’Etat» a-t-il déclaré.

Administrateur civil de formation, Karim Ouédraogo a été nommé secrétaire général de la province du Bam le 3 août 2022. Il était précédemment secrétaire général de province du Kénédougou et du Houet.

Son installation intervient au moment où le Bam n’avait plus de secrétaire général depuis plus d’une année, car le dernier, Tegwendé Armand Dambré, avait été nommé secrétaire de l’université Thomas Sankara en juin 2021.

L’ensemble des corps constitués du Bam par l’entremise du préfet président de la délégation spéciale de Kongoussi, Bassidiki Ouattara a réaffirmé sa disponibilité à l’accompagner dans la réussite de sa mission.

Quant au haut-commissaire Adama Jean Yves Beré, il a invité le nouveau secrétaire général à ne pas “ travailler pour que sa présence se remarque, mais pour que son absence se ressente».

M. Béré a invité l’ensemble des corps constitués du Bam à l’accompagner sincèrement pour la réussite de sa mission.

Agence d’information du Burkina

Asmado RABO

 

Quitter la version mobile