Site icon AIB – Agence d'Information du Burkina

Burkina/Bosquet communal de Koupéla : 600 plants mis en terre

Burkina-Koupéla-Reboisement

Burkina/Bosquet communal de Koupéla : 600 plants mis en terre

Koupéla, 8 août 2022 (AIB)-La région du Centre-Est a célébré, la IVe édition de la Journée nationale de l’arbre (JNA), le samedi dernier sur le site du bosquet communal de Koupéla, dans la région du Centre-Est.

Des baobabs, des néré, des fromagers, des goyaviers, des eucalyptus, des acacias, etc., ce sont entre autres des plants au nombre de 600, d’espèces diverses qui ont été enfouis en terre, sur les deux hectares du bosquet communal de Koupéla à l’occasion de la célébration régionale de la journée nationale de l’arbre (JNA) dans la région du Centre-Est, le samedi 6 août 2022.

Le gouverneur de la région, le colonel Boukary Zoungrana, pour donner l’exemple à ses concitoyens, a mis en terre un néré.

« Ce reboisement s’inscrit dans le cadre de la politique de l’Etat, qui est de faire de la plantation d’arbre un élément important dans la vie des populations », a indiqué le gouverneur Zoungrana.

Selon lui, depuis quelques années, les populations sont assaillies par le désert et la déforestation à cause de leurs propres actions.

La plantation d’arbres, a-t-il poursuivi, contribuera à restaurer le couvert végétal et à lutter contre le changement climatique qui leur fait souffrir ces dernières années.

A cette occasion, le colonel Boukary Zoungrana a exhorté les citoyens de sa région à la plantation d’arbres. « Nous invitons chacun à planter un arbre devant sa cour, dans les champs et sur les sites officiels de plantation d’arbres », a-t-il insisté.

Le gouverneur de la région du Centre-Est, le colonel Boukary Zoungrana

« Que chacun mette du sien afin que cela soit une réussite parce que nous avons l’ambition d’avoir 100 000 plants environ à mettre en terre pour cette saison », a-t-il poursuivi.

Pour le directeur régional de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique, Boukary Ilboudo, l’an dernier, le taux de réussite du reboisement au Centre-Est s’est chiffré à 85%.

Le goyavier a été en particulier distingué au regard de son caractère coutumier pour les habitants de Koupéla.

« Nous avons choisi beaucoup le goyavier, parce qu’en matière de coutume à Koupéla quand on le plante, c’est très apprécié », a confié M.Ilboudo.

A cette journée, le cap a aussi été mis sur la participation des Personnes déplacées internes (PDI) aux plantations d’arbres afin qu’elles contribuent à la gestion de ces plants, au regard de la proximité de leur site du bosquet communal de Koupéla.

Les PDI, par la voix de leur représentant, Ali Nabolé, se sont engagés à conjuguer leurs efforts pour accompagner les autorités du pays dans l’atteinte des objectifs environnementaux.

« L’arbre est le symbole de la vie, sans quoi toute vie est impossible sur terre. C’est pourquoi, nous avions participé à cette activité pour savoir ce qui doit être fait pour l’entretien de ces plantes. Nous vous assurons qu’elles seront entretenues avec soins », ont promis les PDI.

La Haut-commissaire de la province du Kourittenga, Aissata Angelina Traoré, a profité de cette occasion, pour remercier les autorités régionales qui ont fait l’honneur de choisir sa province pour abriter la journée de l’arbre 2022.

Elle a également invité les populations à s’impliquer davantage dans les travaux entrant dans le cadre de la célébration de la journée.

« C’est une journée qui a pour ambition de motiver la population à planter utilement des arbres. Quand nous prenons le Centre-Est, la province du Kourittenga vient en dernière position en ce qui concerne la gestion de la nature », a-t-elle regretté.

« Que vous soyez chef de service, travailleur du privé, autorité coutumière et religieuse, nous vous invitons à planter au moins un arbre cette année », a-t-elle recommandé.

Cette année, la célébration de la JNA s’est tenue sous le thème : « Arbre, facteur de solidarité et de résilience ».

Agence d’information du Burkina

AS/wis 

Quitter la version mobile