Site icon AIB – Agence d'Information du Burkina

Haut-commissariat du Séno : Maurice Konaté passe le témoin à Relwendé Jean Ouédraogo

R Jean Ouédraogo a émis le souhait d'être accompagné et soutenu dans sa mission comme son prédécesseur.

Haut-commissariat du Séno: Maurice Konaté passe le témoin à Relwendé Jean Ouédraogo

Dori, (AIB)-Le secrétaire général de la région du Sahel Inoussa Kaboré a installé le nouveau haut-commissaire de la province du Séno Jean Relwendé Ouédraogo dans ses fonctions le jeudi 28 juillet 2022, en présence des corps constitués.

 Au terme des dispositions du décret N°2016-863/PRES/PM/MATDSI/ MINEFID du 14 septembre 2016 portant organisation administrative du territoire et attributions des chefs de circonscriptions administratives, le haut-commissaire est le dépositaire de l’autorité de l’Etat dans la province, où il est le représentant du chef de l’Etat, le délégué du gouvernement et le représentant de chaque ministre.

C’est pour jouer ce rôle que Jean Relwendé Ouédraogo  a été nommé Haut-commissaire de la province du Séno, par délibération du conseil des ministres en sa séance du 13 juillet 2022.

Maurice Konaté dit partir de Dori avec un sentiment de satisfaction d’une mission bien accomplie.

Jean Relwendé Ouédraogo a rendu grâce à Dieu pour cette nomination et témoigné sa gratitude au gouvernement burkinabè pour le choix porté sur sa modeste personne. M Ouédraogo a également rendu un vibrant hommage à son prédécesseur. Il a sollicité le soutien de sa hiérarchie régionale, des corps constitués et de l’ensemble de la population du Séno, afin de réussir la mission à lui confiée.

Il a été installé le jeudi 28 juillet 2021 à Dori par le secrétaire général de la région du Sahel, Inoussa Kaboré.

«Je plaide pour que dans l’exercice de votre nouvelle fonction, vous fassiez preuve d’un engagement sans faille, d’une expérience professionnelle amplement démontrée, d’une personnalité marquée du sceau de la détermination, de l’humilité et imbibée de valeurs humaines» a déclaré M Kaboré à Jean Relwendé Ouédraogo avant de le renvoyer dans l’exercice de sa mission.

Les corps constitués et la population venus exprimer leur gratitude à Maurice Konaté et souhaiter la bienvenue à son successeur Relwendé Jean Ouédraogo. 

M. Ouédraogo remplace à ce poste Maurice Konaté qui avait été installé officiellement à la tête de la province du Séno le lundi 10 juin 2019.

Après trois ans, un mois et dix-sept jours d’exercice de cette fonction, il  laisse derrière lui, des chantiers accomplis et des projets en cours d’exécution dans une province frappée de plein fouet par la crise sécuritaire que traverse le Burkina Faso.

Selon le représentant des corps constitués de la province, Sibiri Sankara, durant son magistère, M. Konaté s’est employé à traiter avec célérité les dossiers administratifs et s’est fortement impliqué dans l’organisation des manifestations à caractère provincial, régional ou national.

A en croire M. Sankara, grâce à ses qualités humaines et professionnelles, il a réussi à construire une salle de réunion, avec l’appui financier de la commune de Falagountou, à relever le challenge que constituait la mise en place des délégations spéciales communales, à régler de nombreux conflits sociaux et à instaurer le dialogue entre les personnes déplacées internes (PDI), les réfugiés et les populations hôtes.

C’est pourquoi M. Sankara a témoigné toute sa gratitude à ce commis de l’Etat, appelé aux mêmes fonctions dans la province du Kadiogo et a traduit la disponibilité des corps constitués à accompagner son successeur.

Les représentants des femmes, des jeunes et des partenaires au développement ont témoigné de la disponibilité de M. Konaté en tout temps et en tout lieu durant son séjour dans la province du Séno.

«Faire preuve de résilience»

Dans son discours d’au revoir, Maurice Konaté a dit avoir a mis en œuvre durant son séjour à Dori, une administration fondée sur le professionnalisme, ouverte et intégrée au milieu.

Il a aussi rappelé certains hauts faits et réalisations sous sa direction et a présenté ses civilités à tous ceux à qui il a causé du tort dans l’exercice de sa fonction.

«Je pars avec la conviction d’avoir joué ma partition pour le rayonnement de la province, dans un contexte marqué par l’insécurité et demande à mes collaborateurs de continuer à faire preuve de résilience et d’apporter leur soutien au nouveau haut-commissaire du Séno» a-t-il ajouté.

Convaincu que Maurice Konaté a largement joué son rôle dans le Séno, le secrétaire général de la région du Sahel, Inoussa Kaboré, l’a vivement remercié et lui a souhaité un plein succès dans sa nouvelle mission.

Il a félicité le nouveau haut-commissaire du Séno, Monsieur Jean Relwendé Ouédraogo et l’a rassuré de sa disponibilité à l’accompagner dans ses nouvelles tâches.

Agence d’information du Burkina

Ali Mamoudou MAIGA

AIB/Séno

 

 

 

 

 

 

 

Quitter la version mobile