Site icon AIB – Agence d'Information du Burkina

Passoré (Nord): Les autorités locales lancent l’opération « Mana-Mana » à Yako

Burkina-Salubrité-0pération

Passoré (Nord): Les autorités locales lancent l’opération « Mana-Mana » à Yako

Yako, samedi 11 juin 2022 (AIB)- Le Haut-commissaire de la province du Passoré, Issiaka Segda avec l’appui technique de la direction provinciale de la jeunesse et de la formation professionnelle du Passoré, a officiellement lancé, ce samedi, à Yako, l’opération de salubrité dénommée « Opération Mana-Mana »

A l’appel du gouvernement de la  transition burkinabè à ses citoyens  à rendre plus sain leur cadre de vie, les responsables des services déconcentrés de l’Etat au Passoré ainsi que les responsables des couches sociales de la province  se sont fortement mobilisés  ce samedi 11 juin 2022, à Yako afin de  rendre plus effective « Opération mana-mana : mon acte patriotique pour ma ville ».

Ils étaient soutenus par le représentant de l’assemblée législative de la transition (ALT) pour le compte de la région du Nord, Sayouba Bonkoungou et  par quelques fils et fille  de la localité.

Menus de pelles, de brouettes, de gangs, de bavettes et de tout autre matériels de nettoyage, les participants ont débarrassé de fonds en comble  l’espace du petit marché de légumes situé sur route nationale n°2 menant à Ouahigouya, et ce,  jusqu’à la devanture de la cour royale de Yako.

Durant leur passage, ils ont soigneusement ramassé   les sachets plastiques et toutes autres immondices  trouvées devant les magasins, boutiques ainsi que les ménages.

L’acte  vise, selon le Haut-commissaire du Passoré, Issiaka Segda, à renforcer davantage l’engagement citoyen de la population à travers des actions de salubrités dans les différents quartiers de la ville.

Il s’agit également pour lui,  d’une activité qui participe à l’hygiène corporelle et à la santé communautaire des populations dans cette ville située à une centaine de kilomètres de Ouagadougou.

Avoir un cadre de vie assaini, a-t-il  ajouté ,  c’est se préserver contre, entre autres, le paludisme, les maladies respiratoires et celles liées à l’hygiène  des populations.

Les autorités locales se sont dit satisfaites de la mobilisation

En sa qualité de responsable chargé de la coordination des activités de l’opération Mana-Mana au Passoré, M. Segda a souhaité que celle-ci ( l’opération) s’étende sur l’ensemble des communes de la province.

« C’est un acte citoyen et salutaire qui implique la participation de tous. Je  salue du reste, le fait que le sujet de rédaction du CEP session de 2022 avait  porté sur la salubrité », s’est réjoui le Haut-commissaire.

Toute chose qui va, à entendre M. Segda, susciter davantage une prise de conscience des plus jeunes pouvant les amener à intégrer les valeurs basées sur l’assainissement de leur milieu de vie.

Ce lancement se veut un exemple de sensibilisation   à donner à l’ensemble de la population de Yako et du Passoré, a poursuivi la plus haute autorité de la province.

Quant au  choix porté sur le site de la cour royale de Yako, il a expliqué que Naba-Djiguèmdé est le premier responsable coutumier de la province.

Du reste, il a beaucoup apporté dans la sensibilisation des citoyens.

« A l’occasion des fêtes coutumières, le site draine beaucoup de monde. Si son cadre est assaini, cela  peut participer à la conscientisation de ses sujets. Car, celui-ci va à son tour relayer l’information à l’endroit des populations », s’est convaincu M. Segda.

Le directeur provincial en charge de la jeunesse et de la formation professionnelle du Passoré, Augustin W. Ouédraogo  qui s’est dit très satisfait de la mobilisation et de l’accompagnement des directeurs et chefs de services déconcentrés leur a, du reste, adressé ses sincères remerciements.

M. Ouédraogo a conclu que l’opération citoyenne de salubrité à Yako se tiendra tous les derniers samedis du mois.

Agence d’information du Burkina

Zézouma Elie SANOU

Quitter la version mobile