Site icon AIB – Agence d'Information du Burkina

Burkina : La Journée de la liberté de la presse, en vedette dans les journaux

Burkina-Presse-Revue

Burkina : La Journée de la liberté de la presse, en vedette dans les journaux

Ouagadougou 4 mai 2022 (AIB)- Les quotidiens burkinabè de ce mercredi commentent la journée mondiale de la liberté de la presse célébrée la veille.

« Liberté de la presse : le Burkina perd 4 places au plan mondial », titre le quotidien national Sidwaya qui précise qu’au Burkina Faso, c’est sous le thème « les medias burkinabè face à la révolution numérique : comment mourir pour mieux naître ? » que cette journée a été célébrée.

Pour le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, L’Observateur Paalga, c’est « un classement qui sonne comme une alerte ».

Il rapporte que l’acte majeur de cette commémoration qui a eu lieu au Centre national de presse Norbert-Zongo, a été la présentation de l’étude sur l’état de la liberté de la presse au Burkina en 2021 qui indique que la liberté de presse est en recul.

En effet, ajoute le journal, le Burkina a obtenu la note de 2,25 contre 2,41 en 2020, occupant ainsi la 41e place contre la 37e en 2020.

L’Express du Faso, citant Dr Lassané Yaméogo, rapporte que « Le Burkina remplit les conditions minimales » en matière de liberté de presse.

Sur le recul du Burkina Faso en matière de liberté de presse, le journal a fait un « regard croisé de quelques professionnels de média » burkinabè qui sont tous unanimes que la presse a besoin d’être épanouie.

Dans son édito, le journal qui s’interroge : « liberté de presse, sommes-nous vraiment libres ? » soutient d’ailleurs que la liberté de presse et le droit à l’information font aujourd’hui face à un nouveau type de difficultés liées au contexte que vivent les pays mais la liberté de presse étant indispensable, elle ne peut être remise en cause.

Dans le même sens, le journal Le Quotidien a recueilli la réaction de quelques professionnels de média.

Par ailleurs, L’Observateur Paalga, Le Pays, L’Express du Faso et Le Quotidien ont publié le message du président du Faso, Paul-Henri Damiba, dans lequel il rend hommage aux hommes de médias, ainsi que celui de la ministre en charge de la communication, Valérie Kaboré, à l’occasion.

En politique, Sidwaya livre son analyse des 100 premiers jours du président Damiba au pouvoir.

« 100 jours du président Damiba : une refondation à pas lents, mais ferme ; le changement de paradigme en marche » titre le journal

Agence d’information du Burkina

KR/ak

Quitter la version mobile