Burkina-Putsch-Réaction

Burkina/Coup d’Etat: Des partis de l’ex-majorité appellent à un retour à l’ordre constitutionnel normal

Ouagadougou, 26 janv. 2022 (AIB)- La Coalition des patriotiques démocratique (COPAD) a appelé mercredi, les tenants actuels du pouvoir au Burkina Faso, à œuvrer pour un retour à l’ordre constitutionnel normal dans les brefs délais.

Regroupés au sein de la  Coalition des patriotiques démocratique (COPAD), des partis politiques membres de l’ex-Alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle (APMP), condamne le coup d’Etat survenu au Burkina Faso.

Pour ce regroupement de partis politiques, ce coup d’Etat constitue un véritable recul démocratique d’où son appel à un retour à l’ordre constitutionnel normal dans les brefs délais.

« Notre coalition, fidèle à ses convictions démocratiques et attachée aux valeurs républicaines, prend l’opinion nationale et internationale à témoin et condamne vigoureusement toutes formes de prise du pouvoir par tous moyens autres que la voie des urnes, à travers des élections démocratiques vraies, transparentes, inclusives et ouvertes », a déclaré Ali Badra Ouédraogo, membre de la COPAD.

M. Ouédraogo, par ailleurs, président du Rassemblement des patriotes pour le renouveau (RPR), s’exprimait mercredi à Ouagadougou, à l’occasion d’une conférence de presse animée par la coalition.

Selon le président du RPR, cette énième intrusion de l’armée dans la vie politique nationale est la résultante de l’échec de la classe politique dans son ensemble parce qu’elle n’a pas su porter et incarner les aspirations du peuple.

« Nous devons nous inscrire dans une résistance républicaine et nous départir de toute action subversive  pouvant exacerber davantage le climat social », a ajouté Ali Badra Ouédraogo.

La coalition appelle  « les Burkinabè adeptes de la démocratie et de la liberté, à ne point jeter leurs convictions à la poubelle de l’histoire ».

A l’endroit du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPRS), auteur du putsch, la COPAD demande la prise de toutes les mesures pour garantir la sécurité de l’intégrité physique de l’ex-président Roch Kaboré et des autorités détenues et à préserver leur dignité.

La coalition par la voix de Ali Badra Ouédraogo, a également sollicité l’apport des autorités coutumières, les invitant à œuvrer pour la restauration du dialogue entre les différentes composantes de la nation, afin de préserver la paix, la quiétude et la cohésion sociale.

La Coalition des patriotiques démocratique (COPAD) est née à la prise du pouvoir par les militaires le lundi 24 janvier qui a renversé l’ex-président, Rock Kaboré. De l’avis des initiateurs, la Coalition compte 21 partis politiques de l’ex-majorité présidentielle.

Agence d’information du Burkina

OSY/ak

Laisser un commentaire