Burkina-Presse-Revue

Burkina : Victoire des Etalons, putsch déjoué et société au menu des quotidiens

Ouagadougou, 14 janv. 2022 (AIB)- Les journaux burkinabè de ce vendredi font écho des faits de société, de l’évolution de l’affaire portant tentative de coup d’Etat déjoué, sans oublier le sport, avec la victoire des Etalons du Burkina Faso, lors de leur 2e sortie à la phase finale de la 33e Coupe d’Afrique des nations (CAN) qui se joue actuellement au Cameroun.

« Cap-Vert # Burkina : Les Etalons se relancent dans la course », affiche L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè qui présente une image des joueurs burkinabè qui jubilent.

Le journal relate que pour sa deuxième sortie, le Burkina Faso, battu par le pays hôte de la compétition lors de la première journée, a réussi, dans une rencontre difficile, à s’imposer 1 but à 0 face à son concurrent direct le Cap-Vert, le jeudi 13 janvier 2022 au stade Olembé de Yaoundé.

Pour sa part, Le Pays, autre quotidien privé, titre : « CAN Cameroun 2021 : un petit but remet les Etalons en selle », là où le quotidien national Sidwaya mentionne : « Les Etalons se remettent en la selle ».

Dans sa ‘’Chronique de la CAN’’, le quotidien cité en second lieu (Sidwaya), parle de de « fiers destriers », estimant qu’il y a « satisfaction sur toute la ligne (…) mais retenu et mesure cependant, dans la mesure où rien n’est encore acquis ».

Sous un autre registre, le même journal évoque la tentative de coup d’Etat manqué, soulignant que « le gouvernement donne plus d’éclaircissements ».

A en croire Sidwaya qui cite le ministre en charge des Armées se prononçant sur le sujet, hier jeudi, à l’issue du Conseil des ministres, « cette tentative de déstabilisation des institutions de l’Etat fait suite à une dénonciation d’un militaire qui aurait été contacté par un groupe d’individus qui nourrissait l’ambition de mettre un coup d’arrêt à l’ordre constitutionnel ».

Le sujet est abordé dans la rubrique ‘’Une Lettre pour Laye’’ de L’Observateur Paalga, sous le titre : « Projet de putsch : 15 personnes interpellées dont 3 relaxées ».

Quant à L’Express du Faso, quotidien privé édité à Bobo-Dioulasso, il s’exclame : « Tentative de coup d’Etat, donc ces bidasses voulaient prendre le pouvoir ! ».

L’éditorialiste du journal croit savoir que « la quasi-totalité des souffrances des Burkinabè trouvent leur source dans les nombreux  et parfois sanglants coups d’Etat », ajoutant que « le coup d’Etat, il faut l’opérer en chacun de nous, en changeant de comportement ».

L’Express du Faso revient les sanctions de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) relative à la fermeture des frontières du Mali ainsi que la suspension des échanges commerciaux autres que les produits de première nécessité, dans ce pays.

Selon le journal qui a rencontré des acteurs dans la ville de Bobo-Dioulasso, « des transporteurs crient déjà à la galère ! », précisant que l’incidence de la perte financière se chiffre en des centaines de millions de francs CFA.

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here