BURKINA-MALI-CEDEAO-SANCTIONS

Le Mali n’est ni impressionné ni intimidé par les sanctions de la CEDEAO  manipulée par des « puissances extra-regionales ».

Sur la base de la réciprocité il ferme ses frontières avec les pays membres de l’institution sous-régionale,rappelle ses ambassadeurs accrédités auprès des états concernés et se réserve le droit de réexaminer son adhésion à la dite entité.

Telle est la substance d’une déclaration du Gouvernement lue cette nuit à la télévision nationale du Mali par le porte-parole de l’exécutif pour la circonstance en tenue de combat.

Agence d’information du Burkina

Source : Africable

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here