Burkina-Association-Orphelins-Soutien

Bobo-Dioulasso : L’Association « Enfants Bénis » donne le sourire à quarante enfants défavorisés

Bobo-Dioulasso, 10 déc. 2021 (AIB)-L’Association « Enfants Bénis », portée par Aminata Doroté Zerbo, enseignante de profession, œuvre à donner un meilleur cadre de vie et d’étude aux enfants orphelins et enfants issus de familles défavorisés de la ville de Sya, a constaté, l’AIB, le dimanche 21 novembre dernier.

« Ces enfants sont issus de milieu social défavorable. Beaucoup d’entre eux sont des orphelins qui ont perdu soit leurs deux parents, soit l’un d’eux » a indiqué la responsable Aminata Doroté Zerbo.

Mme Zerbo s’exprimait le dimanche 21 novembre dernier au correspondant de l’AIB, à son siège provisoire.

Pour Mme Zerbo, le but de l’association, est de donner une chance d’épanouissement à ces enfants d’un point de vue sociale, leur permettre de s’identifier aux autres enfants et avoir le sourire.

Faute de local, l’Association squatte l’école Kua B où elle apprend à lire et à écrire à ces enfants pendant les vacances scolaires, en plus des activités culturelles et sportives.

Pour Mme Zerbo, le but de l’association, est de donner une chance d’épanouissement aux enfants

L’élève Olivia Raïnatou Dabou a 10 ans et vit avec sa grand-mère dans des conditions défavorables.

Elle est orpheline de mère et son géniteur est parti à l’aventure en Côte d’Ivoire.

Elle a remporté avec la troupe culturelle de l’association, le premier prix national en Slam de Fitini show, édition 2021 à Bobo-Dioulasso, par sa maitrise de la langue de Molière.

« Je suis là pour m’amuser et faire des répétitions avec mes camarades. Nous nous entrainons pour aller prester à certaines cérémonies et apprenons aussi nos leçons », a indiqué Mlle Dabou.

Mme Zerbo a indiqué que l’élève excelle dans toutes les matières ce qui crée un grand écart entre elle et ses camarades de classe.

« Au regard des conditions de sa famille, je me demande si ses parents pourront assurer son avenir scolaire », s’est-elle interrogée.

Selon Aminata Doroté Zerbo, la troupe culturelle de l’association a été formé avec l’aide d’un chorégraphe-chanteur qui a participé à l’émission culturelle Fitini Show où la troupe a remporté presque tous les prix.

« Nous avons été premiers en remportant le trophée de silure d’or en playback, en miss tenue traditionnelle, en slam et en sketch. Dans la compétition en ballet chorégraphique, nous avons occupé le 3e rang », a soutenu Mme Zerbo.

Selon elle, les différents prix ont permis de payer la scolarité et les fournitures scolaires de ces enfants.

Mme Zerbo a aussi indiqué qu’elle fait face à des difficultés d’ordre financier et matériel pour la prise en charge des enfants et aussi dénoncé le manque de local.

A 10 ans, l’élève Olivia Raïnatou Dabou a remporté le premier prix national en Slam de Fitini show, édition 2021

Mme Barkissa Ouédraogo, mère d’une fille de la troupe a dit être soulagée d’avoir reçu des fournitures sans oublier de faire part des difficultés qu’elle éprouve pour assurer la scolarisation de sa progéniture.

L’Association « Enfants bénis » a été créée en avril 2021 dans la ville de Bobo-Dioulasso et portée par Madame Aminata Doroté Zerbo, enseignante de profession.

Malgré toute sa volonté de créer un cadre enchanteur pour ces enfants orphelins ou de milieu social défavorable, Mme Zerbo, indique faire face à des difficultés d’ordre financier et matériel pour leur prise en charge.

Parmi ces difficultés matérielles, il y a le manque de local.

Agence d’information du Burkina

KF/HB/wis

Laisser un commentaire