Bam: Un garde de sécurité pénitentiaire plaide pour la création d’ateliers de métiers à la prison civile de Kongoussi

Kongoussi, 3 décembre 2021, (AIB)-Le contrôleur garde de sécurité pénitentiaire Namahoura Tiaho a souhaité vendredi, la création d’ateliers de métiers au sein de la maison d’arrêt et de  correction de Kongoussi pour favoriser la reconversion professionnelle des pensionnaires au bout de leurs peines.

Les Forces vives de la province du Bam ont tenu vendredi, la 4e session du cadre de concertation provinciale (CCP) de l’année 2021.

Le représentant du directeur de la maison d’arrêt et de correction de Kongoussi Abdoulaye Tombhiono, en la personne du contrôleur garde de sécurité pénitentiaire Namahoura Tiaho, a fait une doléance.

«C’est vrai que suis arrivé à Kongoussi il n’y a pas longtemps, mais je suis déçu de constater qu’il n ya aucun atelier d’apprentissage pour les pensionnaires de la maison d’arrêt et de correction de Kongoussi» a-t-il réagi après une communication sur l’importance de la  formation professionnelle développée par le directeur provincial de tutelle Sekou Sabo.

Le contrôleur Tiarho a également plaidé auprès des responsables du projet de restauration, de valorisation et de protection du lac Bam Phase 1, pour qu’ils  réservent une  parcelle aménagée à la fin des travaux au profit de  la maison d’arrêt et de correction de Kongoussi.

D’après lui, cela permettra aux pensionnaires d’apprendre le jardinage, toute chose qui facilitera leur réinsertion dans la société à la fin de leurs peines.

La requête du contrôleur GSP a été approuvée par le projet Lac Bam.

En rappel, le directeur de la maison d’arrêt et de correction de Kongoussi l’inspecteur Abdoulaye Tombiano a lancé le même cri de cœur concernant les centres de formation en janvier 2020,lors d’une remise de kits aux détenus par une association.  

 Agence d’information du Burkina

Asmado RABO

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here