Burkina-Kaya-Santé-SIDA-Sensibilisation

Kaya : Le ministère de la Communication installe sa cellule régionale de sensibilisation contre le VIH/Sida

Ouagadougou, 1er déc. 2021 (AIB)- Le ministère de la Communication a mis  en place mercredi à Kaya (Centre-Nord), sa cellule régionale de quatre membres pour sensibiliser la population contre la maladie du VIH/Sida.

Selon le coordonnateur Bakarie Diéni, l’installation de la cellule régionale vise à mener des campagnes de sensibilisation et de dépistage volontaire au profit des populations du Centre-Nord  et des agents de son département.

Bakarie Diéni est le coordonnateur du Comité ministériel de lutte contre le Sida (CMLS) du ministère de la Communication et des relations avec le Parlement.

M. Diéni s’exprimait ce mercredi à Kaya, à l’issue d’une cérémonie de mise en place de la cellule régionale fort de quatre membres, pour l’atteinte de zéro cas positif du VIH/SIDA au Burkina Faso d’ici à 2030.

Il a indiqué que la structure locale est composée d’agents issus des  organes publics, des Editions Sidwaya, de la Radiodiffusion-télévision du Burkina (RTB) et de la direction régionale en charge de la Communication du Centre-Nord.

« Dans le cadre stratégique national de lutte contre le VIH/SIDA et les Infections sexuellement transmissibles (IST), élaboré le 19 mars 2021, il est prévu la mise en place des cellules locales dans les chefs-lieux de région afin d’intensifier la lutte pour éviter le rebond de la maladie », a-t-il indiqué.

A cet effet, le chef de la mission du CMLS a invité la cellule de Kaya a élaborer un programme d’activités pour l’année 2022 et à mobiliser des ressources financières, à travers un partenariat « fructueux » avec les structures associatives et l’antenne régionale en charge de la lutte contre le VIH/SIDA.

Bakarie Diéni a souhaité que la cellule régionale serve d’exemple aux autres cellules dans le combat contre le VIH/SIDA.

A l’entendre, la prévalence du VIH/SIDA est actuellement de 0,7% au Burkina Faso, avec à la clé environ 100.000 cas positifs et 3000 décès enregistrés.

Le responsable de la cellule, Hamado Ouédraogo et ses collaborateurs ont promis de tout mettre en œuvre pour la réussite de la mission à eux confiée.

Agence d’information du Burkina

EARS/NO/wis

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here