Burkina-Nation-Discours

Burkina : Le président Kaboré invite à « mettre fin aux dysfonctionnements inacceptables qui sapent le moral » des troupes burkinabè

Ouagadougou, 25 nov. 2021 (AIB)-Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a appelé jeudi nuit, à la fin des « dysfonctionnements inacceptables qui sapent le moral » des troupes combattantes (burkinabè) « et entravent leur efficacité dans la lutte contre les groupes armées terroristes ».

« Nous devons mettre fin aux dysfonctionnements inacceptables qui sapent le moral de nos troupes combattantes et entravent leur efficacité dans la lutte contre les groupes armés terroristes », a déclaré le chef de l’Etat dans un message à la Nation.

Selon lui, « autant, nous devons faire corps avec nos Forces de défense et de sécurité (FDS) pour les soutenir et les encourager dans le combat héroïque qu’elles mènent, autant nous devons être intransigeants avec tous les éléments dont le comportement n’est pas acceptable ».

« Nos soldats ne doivent pas être abandonnés à eux-mêmes, du fait de la bureaucratie ou de négligences manifestement coupables », a-t-il estimé.

Dans son message, le chef de l’Etat a indiqué que « l’enquête administrative » qu’il a « instruite sur Inata sera achevée le mardi prochain ».

« Nous tirerons toutes les conséquences disciplinaires et engagerons les poursuites judiciaires appropriées. Il en sera désormais ainsi, dans l’intérêt supérieur de la Nation et pour le succès et la gloire de notre Armée », a-t-il promis.

« La fermeté dont nous ferons preuve afin de mettre chacun devant ses responsabilités sera le ciment de la cohésion, de la discipline et de l’efficacité de nos Forces de défense et de sécurité et du lien sacré Armée-Nation que j’appelle de tous mes vœux », a-t-il poursuivi.

Pour Roch Marc Christian Kaboré, « la faute d’une poignée d’éléments, ne doit pas servir de prétexte pour jeter l’anathème sur toute l’Armée nationale (qui) demeure notre fierté et mérite amplement notre soutien ».

Dans le prolongement de la réorganisation des Forces armées nationales, le président Kaboré promet des « décisions pour opérer des changements qui seront connus incessamment ».

« Je veillerai scrupuleusement, plus que par le passé, sur les questions de logistique, de primes et de renforcement des capacités opérationnelles de nos forces combattantes », a-t-il soutenu.

Pour atteindre l’efficacité maximale, le chef de l’Etat assure que « la solidarité de toutes les composantes de nos Forces armées nationales est indispensable et exige la présence effective et active des chefs militaires sur le théâtre des opérations, aux côtés de la troupe ».

Le président Kaboré a exprimé sa confiance « aujourd’hui plus que jamais, (aux) Forces de défense et de sécurité, (aux) Volontaires pour la défense de la patrie et (aux) laborieuses populations résilientes pour venir à bout de l’ennemi ».

« Le Burkina Faso ne pliera pas devant les forces du mal, grâce à la cohésion et à l’unité de toutes ses filles et de tous ses fils », a-t-il ainsi conclu son adresse à la Nation.

Agence d’information du Burkina

 WIS/az

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here