Burkina-Sécurité-Société-Démocratie

Le Mouvement plus rien ne sera comme avant propose de décréter le Burkina en Etat de guerre

Ouagadougou, 25 nov. 2021 (AIB)-Face à la recrudescence des attaques terroristes avec son lot de morts, le Mouvement plus rien ne sera comme avant (M/PRSCA) a demandé mercredi, à Ouagadougou, au président Kaboré, « de décréter l’Etat du Burkina Faso, en Etat de guerre ».

Le coordonnateur du mouvement Claude Ouédraogo qui s’exprimait mercredi au cours d’une conférence de presse, à Ouagadougou, a proposé « la formation d’un gouvernement d’union national, (…) la restauration de l’état de siège sur toute l’étendue du territoire national ».

Le Mouvement souhaite aussi selon son coordonnateur, « le recrutement massif de Forces de défense et de sécurité (FDS) et des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP), l’acquisition d’hélicoptères de combat et des drones de surveillances, (…) le ravitaillement des soldats au front par voie aérienne, (…) la diversification de (la) coopération militaire ».

Concernant la marche annoncée du samedi prochain par certains mouvements, M. Ouédraogo déplore l’« exigence non négociable des démissions du président du Faso et du président de l’Assemblée nationale (et la qualifie d’) un coup d’Etat en préparation ».

Aussi, le Mouvement plus rien ne sera comme avant « invite l’ensemble du peuple burkinabè à la retenue et à faire front commun aux côtés des FDS et VDP pour la sauvegarde de l’état démocratique ».

Agence d’information du Burkina

OSY/wis

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here