Comoé : Un concubin jaloux prend 11 ans de prison pour avoir tué son présumé rival

Banfora, 22 nov. 2021 (AIB)-Un berger de 25 ans a été condamné à 11 ans de prison, pour avoir tué en novembre 2020, un homme de 29 ans, à qui il reprochait de draguer sa concubine.

Dans la nuit du 14 au 15 novembre 2020, le berger Amadou âgé de 25 ans, a mortellement poignardé Mahamadou qui avait 29 ans à l’époque, avant de prendre la fuite.

Appelé le 18 novembre 2021 à Banfora, lors des assises criminelles, le berger soutient que le défunt draguait sa femme (mariée coutumièrement), parce qu’il l’a vu échanger à l’écart avec elle.

Amadou a expliqué au Tribunal, qu’après avoir aperçu Mahamadou dans la cour de ‘’la mariée’’, il a voulu le sermonner mais que ce dernier a sorti un couteau pour le poignarder.

Selon ses explications, il aurait réussi à récupérer l’arme pour le retourner contre Mahamadou.

«A partir du moment où aviez réussi à retirer le couteau, et comme vous aviez eu peur, pourquoi vous ne vous êtes pas sauvé ou pourquoi vous n’aviez pas jeté le couteau et vous battre comme ça (à mains nues, ndlr) ?», ont demandé le président du Tribunal et le ministère public.

Après s’être retiré pour délibérer, la cour à l’unanimité, a reconnu Amadou coupable des faits de meurtre sur la victime avec intention de lui donner la mort.

Il n’a pas bénéficié de circonstances atténuantes. Par conséquent, il a été condamné à 11 ans de réclusion, sachant que la loi prévoit en l’espèce, une réclusion de 11 à 30 ans.

Cette affaire fait partie des dossiers de la première session 2021-2022 de Chambre criminelle de la cour d’appel de Bobo-Dioulasso, siégeant à Banfora.

Ce sont en tout 25 dossiers allant de meurtres, à tentatives de meurtre, d’assassinats, de viols aggravés, de détournement de deniers publics, qui sont inscrits au rôle de cette première session qui se tient du 15 au 27 novembre 2021.

Agence d’information du Burkina

MY/ata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here