Burkina-Viol-Justice-Condamnation

Bobo-Dioulasso : Sept ans fermes pour le violeur d’une fillette de 12 ans

Ouagadougou 18 nov. 2021 (AIB)-Un jeune homme de 31 ans a été condamné mardi à  sept ans de prison ferme et à une amende de six millions de FCFA  par le Tribunal de grande instance de Bobo Dioulasso pour avoir violé une fillette de 12 ans.

Un jeune homme de 31 ans était mardi devant les juges du Tribunal de grande instance de Bobo Dioulasso pour répondre des faits de « viol » sur une fillette de 12 ans.

Il a été condamné à une peine d’emprisonnement de sept ans ferme et à une amende de six millions de Francs CFA.

L’accusé a réfuté l’accusation de viol tout en reconnaissant avoir eu un contact avec la fillette.

Le prévenu est un  aide-maçon de profession dans la ville de Bobo-Dioulasso, célibataire et père de trois enfants.

De l’avis du Tribunal, les faits remontent en août 2021 quand la victime s’est rendue au domicile de l’accusé.

Selon les propos de la victime, une fois sur place, l’accusé a eu des rapports intimes avec elle sans son consentement.

« Une fois chez lui, il m’a déshabillée et il m’a pénétrée, tout en me menaçant de ne raconter à personne ce qui s’est passé », a-t-elle confié à la barre.

Pour les juges, le jeune homme est un menteur car le certificat de l’expertise médicale établie, à la demande de la mère de la victime a révélé « une déchirure de l’hymen » de la jeune fille.

D’après le Tribunal, les dires de la fillette selon lesquels, elle n’avait pas connu d’homme avant le jour du mois d’août 2021 semblent être justifié. Le Tribunal a donc déclaré coupable le jeune homme des faits de viol.

En répression, il a été condamné à 10 ans de prison ferme et à une amende d’un million de Francs CFA.

Agence d’information du Burkina

JMB/NO/wis

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here