Burkina-Société-Santé-Cancer

Burkina : Le cancer du col de l’utérus est le cancer le plus mortel (association)

Ouagadougou, 17 nov. 2021 (AIB)-Le cancer du col de l’utérus est le cancer le plus mortel au Burkina Faso, à cause notamment du retard de diagnostic et du manque d’information, s’est alarmé mercredi, la coalition burkinabè contre le cancer (COBUCAN), avant de plaider pour une vaccination massive des jeunes adolescentes contre le virus responsable du fléau.  

«Au Burkina Faso, le cancer du col de l’utérus est le deuxième cancer au niveau national en terme de fréquence mais en terme de mortalité, c’est le cancer le plus mortel », a indiqué le président de la coalition burkinabè contre le cancer (COBUCAN), Nayi Zongo.

Selon lui, le retard de diagnostic et le manque d’information sont les principales causes de la propagation de la maladie.

«Les femmes viennent tard et beaucoup de femmes meurent de ce cancer », a souligné Nayi Zongo.

Par ailleurs, la coalition burkinabè contre le cancer (COBUCAN) a énuméré plusieurs moyens efficaces pour lutter contre le cancer du col de l’utérus.

« Le premier des moyens efficaces, c’est de travailler de telle sorte qu’en accord avec la volonté du gouvernement et du ministère de la santé, 90% de nos filles soient vaccinées contre le virus qui est responsable du cancer du col de l’utérus avant leur 15e anniversaire », a évoqué M. Zongo.

Selon lui, le second moyen est de «mener une communication et des actions à la base pour permettre à au moins 70% de nos femmes de pouvoir suivre un dépistage régulier des lésions qui sont au niveau du col de l’utérus qui ne sont pas encore des cancers mais qui peuvent les devenir ».

Dernièrement, la population doit savoir que toutes les lésions détectées sont prises en charge dans les hôpitaux publics de façon gracieuse grâce aux efforts du gouvernement, a-t-il souligné.

Ce 17 novembre 2021 marque la commémoration de l’an 1 du lancement de la stratégie mondiale pour l’élimination du cancer du col de l’utérus à l’orée 2030.

Rappelons que la coalition burkinabè contre le cancer (COBUCAN) est une association regroupant 17 associations membres ayant un but commun qui est la lutte contre le cancer du col de l’utérus.

C’est une association qui a été créée grâce au leadership de la Première Dame du Faso, présidente de la Fondation KIMI, Madame Sika Kaboré et le ministre de la santé, premier président de COBUCAN, Pr Charlemagne Ouédraogo.

Agence d’information du Burkina

Cyr-Osy/ata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here