Burkina- France-Partenariat-

Burkina : Célébration du 50e anniversaire du jumelage entre Bobo-Dioulasso et Châlons-en-Champagne 

Ouagadougou, 16 nov. 2021 (AIB)-La commune de Bobo-Dioulasso, au Burkina Faso, et celle de Châlons-en-Champagne, en France, ont célébré jeudi, à Sya, le 50e anniversaire de leur jumelage.

« Le jumelage entre Bobo-Dioulasso et Châlons-en-Champagne est une relation sincère et cette commémoration entend renforcer le rapprochement de ces deux communes », a déclaré le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Bourahima Fabéré Sanou.

La célébration s’est déroulée sous le thème « 50 ans de jumelage entre Bobo-Dioulasso et Châlons-en-Champagne pour le rapprochement des populations : acquis et perspectives ».

Selon Bourahima Fabéré Sanou, l’amitié entre les deux communes a été bénéfique aux populations de la cité de Sya, dans le sens qu’elle a permis plusieurs réalisations.

Des fontaines, notamment, ont été réalisés par le comité de jumelage de Châlons-en-Champagne pour le bonheur des Bobolais, a cité le bourgmestre.

Et, «chaque année, des armoires, des tables-bancs, des fournitures scolaires sont mis à la disposition des écoles primaires de la commune de Bobo-Dioulasso », a-t-il poursuivi.

A ces acquis, il a ajouté un aspect « plus important » qui est le système de parrainage des enfants de la commune.

En outre, depuis deux ans, a fait savoir M. Sanou, le comité de jumelage de Châlons-en-Champagne accueille les acteurs de la culture de Bobo-Dioulasso à sa foire en France.

En 2018, Châlons-en-Champagne a signé un accord de partenariat avec ses paires du Centre hospitalier universitaire Sourô Sanon (CHUSS) de Bobo-Dioulasso. Selon le maire, cet accord permet d’équiper l’hôpital en matériel médical.

« Nous unissons nos efforts pour améliorer la situation des populations de Bobo-Dioulasso », a réitéré le président du comité de jumelage, Christophe Varoquier.

Il a d’ailleurs indiqué que le programme de la coopération des années suivantes est en marche et  le comité entend augmenter le nombre d’enfants parrainés en engageant beaucoup plus de parrains.

Aussi, M. Varoquier a annoncé leur ambition de contribuer davantage à la scolarité, à l’éducation, à la santé et au service de la direction de l’hygiène de la commune de Bobo-Dioulasso.

Les communes de Bobo-Dioulasso, au Burkina Faso et Châlons-en-Champagne, en France, ont scellé leur jumelage en 1971.

Agence d’information du Burkina

ST/KR/wis

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here